Municipales : la patronne du Rassemblement National Gironde à la conquête de Saint-Savin-de-Blaye face au maire sortant

La secrétaire départementale RN Edwige Diaz fait alliance avec l'ancien maire UMP pour rafler la mairie au sortant socialiste Alain Renard. Saint-Savin-de-Blaye, avec d'autres communes de ce secteur du nord de la Gironde, fait office de laboratoire de l'union des élus, exclus de la droite et du RN. 

A gauche, Alain Renard, maire socialiste sortant de Saint-Savin-de-Blaye, face à Edwige Diaz, secrétaire départementale RN, alliée à l'ancien maire UMP. Un laboratoire politique qui sera observé de près par les instances des différents partis.
A gauche, Alain Renard, maire socialiste sortant de Saint-Savin-de-Blaye, face à Edwige Diaz, secrétaire départementale RN, alliée à l'ancien maire UMP. Un laboratoire politique qui sera observé de près par les instances des différents partis. © France 3
C'est un projet qu'elle mûrissait depuis longtemps. La jeune patronne du Rassemblement National en Gironde a jeté son dévolu sur la Haute-Gironde, Saint-Savin-de-Blaye précisément. Une terre de 3 200 habitants, où le Front National d'abord puis le RN, a progressé lors des derniers scrutins.

C'est une affaire de personnes, j'ai été contactée par Jean-Claude Récapé, l'ancien maire ( UMP ) qui m'a dit que nous pourrions assembler nos forces, la jeunesse, l'expérience, l'audace... 
Edwige Diaz - candidate RN -

Terre de mission pour Edwige Diaz donc mais elle n'y va pas seule. Elle s'appuie sur l'ancien maire de droite, élu sous l'étiquette UMP, Jean-Claude Récapé pour bâtir sa liste. Et c'est là toute l'originalité de cette démarche propre à ce secteur du Nord-Gironde. 
 

Un laboratoire politique depuis mars 2018

Voilà maintenant presque deux ans que ce secteur rural, situé à une trentaine de kilomètres de Bordeaux, et qui fait partie du "couloir de la pauvreté ", est devenu un laboratoire politique. En mars 2018, un collectif baptisé " Pour la France - La France unie " revendiquant une soixantaine d'adhérents, est fondé par Edwige Diaz et le maire de Cavignac, divers droite, Jean-Jacques Edard. Objectif d'alors : municipales 2020. Nous y voilà. 


Les maires encartés LR ne tarderont pas à être mis de côté par les instances des Républicains qui leur reprochent des alliances " contraire à la position du parti". 
 
Jacques Breillat, maire de Castillon-la-Bataille et conseiller départemental LR, l'a encore rappelé il y a quelques jours chez nos confrères de France Bleu Gironde : " il n'y aura pas d'accord avec le Rassemblement National."

 
Edwige Diaz, leader du Rassemblement National en Gironde, est candidate à Saint-Savin-de-Blaye dans le nord du département. Sur sa liste, l'ancien maire LR et d'autres sympathisants de ce parti de droite.
Edwige Diaz, leader du Rassemblement National en Gironde, est candidate à Saint-Savin-de-Blaye dans le nord du département. Sur sa liste, l'ancien maire LR et d'autres sympathisants de ce parti de droite. © France 3



Déjà conseillère régionale RN depuis 2015, Edwige Diaz laboure ces terres du Blayais. " J'ai entendu l'appel des électeurs, l'appel de Jean-Claude Récapé. " précise-t-elle en rappelant ses 49 % de voix aux législatives. 
Elle y a été candidate aux dernières législatives, mais c'est la candidate de la République en Marche qui s'est imposée .
 

" Le principal objectif , c'est Saint-Savin ! "

Jean-Claude Récapé a été maire durant 19 ans dans cette commune avant de laisser sa place au socialiste Alain Renard. Il est convaincu par ce tandem formé avec Edwige Diaz.
  " Je n'ai rien contre le Rassemblement National, rien contre l'alliance (.. ) Quand on voit 48 % de vote aux élections européennes, ça veut dire qu'il faudrait ignorer 48 % des électeurs de St-Savin ? Ce serait grave. Moi je respecte tout le monde." Il renvoie les instances politiques "de Paris et Bordeaux " à leurs affaires.

 

J'avais besoin d'une jeunesse, quelqu'un de dynamique, d'audacieux pour concrétiser tous ces projets qui sont là.
Jean-Claude Récapé (LR)

 

Ses projets vont tous dans le même sens : redynamiser la commune. Jean-Claude Récapé détaille :  " Essayer de faire un cabinet médical pour attirer les médecins, un restaurant scolaire, un lycée... " Histoire de ne plus faire des kilomètres pour aller à Blaye ou Saint-André de Cubzac.

Pour Edwige Diaz, c'est en cours : " le programme est en train de se réaliser, nous sommes à l'écoute. Nous faisons du porte à porte en demandant : qu'est-ce qu'on peut faire pour vous, qu'est-ce qui vous plairait dans la commune ? "
 
Jean-Claude Récapé, a été maire durant 19 ans à Saint-Savin-de-Blaye ( 33 ). Sympathisant LR, il se présente sur la liste conduite par Edwige Diaz du Rassemblement National.
Jean-Claude Récapé, a été maire durant 19 ans à Saint-Savin-de-Blaye ( 33 ). Sympathisant LR, il se présente sur la liste conduite par Edwige Diaz du Rassemblement National. © France 3

 


"Souffler sur les braises "

De son côté, l'actuel maire socialiste, Alain Renard, élu en 2014, repart. Il est tête de liste d'union de la gauche et des verts. Il est par ailleurs conseiller départemental. Il se souvient que cette alliance a déjà eu des prémices lors d'élections.

 

Ce qui est inquiétant, dans un secteur comme le nôtre, où les gens ont de lourdes difficultés sociales d'emploi, d'accession à la propriété, certains politiques se situent dans une perspective de souffler sur les braises.

La stratégie n'est pas de faire en sorte qu'il n'y ait pas de braises, mais de faire qu'il y ait des braises pour souffler dessus. 

Alain Renard - maire PS et candidat -

 

Alain Renard voit plutôt la commune comme une base pour Edwige Diaz, une terre d'élection pour envisager la suite : " Je ne pense pas qu'elle marquera très profondément ce territoire de sa présence. D'ailleurs, dans le schéma qu'elle présente, la candidate en question, ce n'est pas elle qui assurerait la fonction de maire, c'est un ancien maire de la commune. Du moins, c'est la stratégie... " 
 

Alain Renard, maire socialiste de Saint-Savin-de-Blaye repart au combat.
Alain Renard, maire socialiste de Saint-Savin-de-Blaye repart au combat. © France 3




Parmi les habitants du Blayais, beaucoup ont rejoint les rangs des "Gilets jaunes" depuis novembre 2018. Le territoire est mal desservi par les transports en commun et les foyers ont des revenus plutôt modestes. 



Questions programme

Quelles sont les priorités des têtes de liste qui s'affrontent ? Marie Neuville et Pascal Lécuyer les ont recueillies ►

 

durée de la vidéo: 01 min 17
Les priorités d'Alain Renard candidat socialiste


 

durée de la vidéo: 00 min 24
Les priorités d'Edwige Diaz candidate RN



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections rassemblement national