Cet article date de plus de 7 ans

Une centaine de saisonniers espagnols campe sous le pont de l'autoroute A89

Ils sont venus de Ceuta et Mellila, deux enclaves espagnoles au Maroc pour travailler la vigne et faire les vendanges dans le Libournais. Mais sur place, ils n'ont pas trouvé de logement. alors ils campent, en toute discrétion, sous le pont de l'A 89 à Arveyres à l'entrée de Libourne. 

© France3 Aquitaine
La commune est confrontée au même problème depuis deux ans. Les propriétaires de châteaux ne proposent plus systématiquement un logement à leurs travailleurs saisonniers. Les normes sont plus strictes et tous n'ont pas pu suivre. 

Il existe peut-être une solution. Celle lancée par l'entreprise  Banton Lauret et la municipalité de Castillon : pour les vendanges 2013, l'employeur proposera un contrat et un logement. Le loyer sera prélevé directement sur le salaire. 
Une expérimentation qui devrait satisfaire l'employeur à la recherche de main d'oeuvre et les saisonniers qui auront un logement décent à bas prix. 

Le reportage de Karim Jbali et Ludovic Cagnato : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement viticulture vendanges économie crise économique