Grève du 5 décembre : une journée de mobilisation en Limousin

Le cortège emmené par la CGT, FO et FSU avec des étudiants et des pompiers. / © Colyne Rongère
Le cortège emmené par la CGT, FO et FSU avec des étudiants et des pompiers. / © Colyne Rongère

Ce 5 décembre 2019, le mouvement de protestation contre la réforme des retraites a concerné l'ensemble du Limousin. Plusieurs milliers de personnes sont descendus dans les rues à Limoges, Brive ou encore Guéret. Retour sur une journée de mobilisation. Mobilisation qui pourrait se poursuivre demain. 

Par Charles Lemercier

Ce jeudi 5 décembre aura été marqué par de nombreuses manifestations en Creuse, en Corrèze et en Haute-Vienne. A l'appel d'une intersyndicale, plusieurs milliers de personnes sont déscendues dans la rue pour protester contre la réforme des retraites. 

Et demain ? 

Vendredi 6 décembre, certains mouvements se poursuivent comme celui des cheminots. Le trafic SNCF restera perturbé en Nouvelle-Aquitaine avec seulement 4 TER sur 10 et un seul aller/retour Brive - Paris (6h / 19h38).

Chez les enseignants, certains ont décidé également de poursuivre la grève mais le ministère de l'Éducation nationale disposait, en fin de journée, que de très peu d'informations sur l'ampleur du mouvement. Du côté des policiers, l'opération "0 PV" devrait également continuer. 

Une nouvelle manifestation est programmée au centre-ville de Limoges à partir de 10h30. Le réseau des bus sera perturbé de 10h15 à 12h30. 


Une journée de mobilisation en Limousin


À Brive (Corrèze)

Grève du 5 décembre : manifestation à Brive
4500 personnes qui défilent dans les rues de Brive aujourd'hui, du jamais vu en Corrèze depuis près de 10 ans. Un cortège hétérogène, entre syndicats, gilets jaunes, enseignants, pompiers, et même défenseurs de la planète. Intervenants : Sylvain Roch, secrétaire départemental CGT  - Reportage : Pierre Gauthier, Mathieu Beaudouin, Léo Aubisse


Entre 4500 et 5000 personnes dans les rues de Brive, un cortège plus vu ici depuis près de 10 ans. 
Manifestation du 5 décembre 2019 à Brive / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
Manifestation du 5 décembre 2019 à Brive / © Pierre Gauthier - France 3 Limousin
 

Début de la manifestation à 14h. L'intersyndicale avait donné rendez-vous la place de la Guierle. 
 


 

• Retour au sommaire

À Limoges (Haute-Vienne)

En début d’après-midi, des individus ont bloqué la circulation dans le centre-ville. La manifestation étant terminée, les forces de l'ordre ont considéré qu'il s'agissait d'un attroupement. Certains individus étaient assis sur la route, stationnés dans le haut de l’avenue Georges Dumas, au carrefour avec le boulevard Louis Blanc. Après les sommations d'usage, la section d’intervention de la police a fait usage de gaz lacrymogène. Les manifestants ont alors été repoussés boulevard Gambetta avant de se disperser. La police a procédé a de simples contrôles. Personne n'a été interpellé selon l'État-major.

La police a procédé aux sommations d'usages avant d'intervenir. Elle a par la suite procédé à de simples contrôles. Personne n'aurait été em
Le cortège, emmené par la CGT, FO et FSU, et appuyé par la FSE, s'est élancé à 10 h 30, du carrefour Tourny en direction du Champ-de-Juillet. La manifestation s'est achevée peu avant 13h.  Reconduction de la grève, manifestations, bloquages... des manifestants se sont regrouper pour déterminer les prochaines actions suite à la grève. Si des consignes ont été données aux policiers de ne fournir aucun chiffre, certaines sources annoncent que la manifestation a rassemblé 9 500 personnes, plus du double selon les syndicats. 
 

 
Dans le cortège, de nombreuses professions, organisations et corps intermédiaires : des cheminots, des enseignants, quelques indépendants, des salariés du privé, des personnels hospitaliers dans un cortège commun du CHU et de la polyclinique.

 Le régime par points, c'est travailler sans fin. Sur l'âge pivot, on ne sait pas si on va devoir travailler jusqu'à 62 ou 64 ans... [Syndicaliste, milieu hospitalier]

 

Le mot d'ordre ? La réforme des retraites et le modèle social. Dire à ce gouvernement, que le peuple ne veut pas de ce qu'il propose. Rien n'est bon dans cette réforme. [Syndicaliste CGT]


Tous les manifestants ne protestent pas tous uniquement contre la réforme des retraites par points. Les étudiants de la FSE ajoutent "la différenciation des tarifs et l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers" à leurs revendications. Les pompiers, eux, souhaitent une revalorisation de la prime de feu, entre autres. 

Les pompiers ont fait du bruit et une arrivée très sonore au carrefour Tourny, où de nombreux manifestants étaient rassemblés à 10 h 30 en présence d'avocats, de quelques gilets jaunes, des étudiants, des personnels de santé entre autres. 
 
  
© Colyne Rongère
© Colyne Rongère

 

C'est un combat plus que pour une entreprise et pour un métier. Un combat pour vivre décemment après avoir travaillé toute sa vie et pour nos enfants plus tard. On est tous concernés. [ Sylvain Bongrand, délégué Solidaires-Sud rail]

La circulation des bus a été suspendue au centre-ville pendant la manifestation. Selon la STCL, voici l'impact du mouvement sur le trafic (les horaires de la journée sont à retrouver sur le site internet de la STCL.) : 

  • Ligne 1 : 70% du trafic assuré.
  • Ligne 2 : 70% du trafic assuré. 
  • Ligne 4 : 70% du trafic assuré.
  • Ligne 5 : 70% du trafic assuré. 
  • Ligne 6 : 70% du trafic assuré. 
  • Ligne 8 : 70% du trafic assuré. 
  • Ligne 10 : 70% du trafic assuré.
  • Ligne 12 : 95% du trafic assuré.
  • Ligne 20 : 80% du trafic assuré.

Quelques vols au départ de l'aéroport de Limoges sont retardés voire annulés. Le vol de Lyon est bien opéré, pas celui de Paris.

En Haute-Vienne, d'autres rassemblements sont prévus à Saint-Junien (14 h 30), avec l'intersyndicale, et à Bellac (16 h).

• Retour au sommaire

À Tulle (Corrèze)

Les grévistes étaient 200 à Tulle à 11 h, selon la police, ils ont mené une opération escargot pour rallier Brive où la manifestation est parti à 14 h de la place de la Guierle. Ils étaient 550 à Ussel, toujours selon la police. 


À Guéret (Creuse)

L’intersyndicale était au complet à Guéret, place de la mairie à 10 h. Les manifestants se sont notamment arrêtés devant la permanence du député LREM Jean-Baptiste Moreau. Selon notre consoeur de France Bleu Creuse, 2 000 personnes étaient présentes. 

Force Ouvrière appelle également à un rassemblement à Auzances (13 h 30).

• Retour au sommaire

Les écoles fermées en Limousin 

Dans l'académie de Limoges, le rectorat annonce 42.07 % de grève, tous personnels confondus dont 51.74 % chez les enseignants 
  • 1er degré : 45.15 %
  • 2nd degré : 49.07 %


Les policiers aussi 

Si de nombreux corps de métier ont manifesté ce jeudi 5 décembre dans les 3 départements du Limousin, les policiers font eux aussi part de leur mécontentement sur la réforme des retraites, mais aussi sur d'autres points. Ils ont entamé une "grève du zèle" qui risque de se poursuivre. 

 

Les + Lus