A Guéret, les animaux du refuge le clocher ont besoin de compagnie

La SPA de Guéret œuvre depuis plus de cinquante ans pour la protection animale. L’association est toujours à la recherche de bénévoles, mais aussi de dons, pour pouvoir continuer à s’occuper de ses petits compagnons. 
© Martial Codet-Boisse
Ouvert en 1955, le refuge le clocher de Guéret accueille, soigne et accompagne jusqu’à leur remise en liberté, les animaux de compagnie abandonnés de la région.

Après deux ans de travaux, le centre a achevé sa rénovation au début de l’été. Une opération peau neuve financée par les fonds propres de la SPA. Le refuge, qui héberge actuellement une cinquantaine de chiens et une quinzaine de chats, a donc plus que jamais besoin d’aides.

On veut des gens sur qui l’on peut vraiment compter.

Sophie Chazal, bénévole, nous explique que le refuge compte aujourd’hui 4 salariés et une dizaine de bénévoles actifs auxquels viennent s’ajouter les promeneurs. C’est encore trop peu. Certaines personnes viennent une ou deux fois et puis repartent. Les besoins ne s’arrêtent pas pour autant.

Pour aider plusieurs possibilités. Au-delà des adoptions qui permettraient de désengorger le refuge, il est possible de faire un legs, un don, de devenir parrain d’un animal ou tout simplement bénévole à l’association.

Toutes les informations à retrouver sur le site de la SPA de Creuse. 
 

Le refuge de Bort-les-Orgues en appelle lui aussi à la solidarité 

Le manque de ressources touche également un centre corrézien . A Bort-les-Orgues, le refuge animalier Bortois a lancé une cagnotte leetchi pour financer la construction d'un nouveau local.

Actuellement le bureau du centre sert aussi de cuisine, d'infirmerie, de salle de toilettage et de salle d'accueil du public. Une situation précaire qui ne permet pas aux salariés et bénévoles de s'occuper des animaux dans de bonnes condtitions. 

La cagnotte est à retrouver ici
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature vie associative société