750 volailles dérobées dans des exploitations de Haute-Vienne depuis début novembre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon

Au moins 750 volailles ont été volées récemment dans des exploitations de Haute-Vienne. La gendarmerie appelle les éleveurs à se montrer vigilants.
 

Tout juste confrontés à un cas de grippe aviaire en Corse et à l'application de mesures de protection, les éleveurs de Haute-Vienne doivent être doublement vigilants.

La gendarmerie du département signale en effet un vol de 80 volailles dans une exploitation.
 
Il s'agit en fait de 150 poulets qui ont disparu fin octobre selon l'éleveur situé à St-Hilaire-les-Places qui ne s'en était pas rendu compte. C'est l'abattoir qui a compté moins de poulets que prévu. "Pratiquement tous les ans des volailles disparaissent. En 16 ans, ce sont 10 000 euros de perte."

La chambre d'agriculture de Haute-Vienne a été informée de deux ou trois vols. "Cela commence à faire un nombre important" indique Yann Gourdon, élu de la chambre.
 

J'ai l'impression qu'on va avoir plus de cas de vols en se rapprochant des fêtes.


Pour cette éleveuse, même déconvenue. La porte du poulailler défoncée et une centaine de poulets qui disparaissent. Montant du préjudice : 1 500 euros. "Avec le contexte, on ne peut déja pas prévoir la vente de volaille festive et là, on vous enlève votre gagne-pain. Les bêtes que j'avais là, elles avaient 4 mois. 4 mois à les nourrir, pour rien finalement."

La chambre consulaire, en lien avec la fédération des chasseurs, veut proposer un achat groupé de "photos-pièges", des caméras (utilisées pour la chasse) à poser dans des élevages pour limiter les intrusions. 

En cas de vol, la gendarmerie invite les éleveurs à contacter ses services en composant le 17 ou en appelant la cellule DEMETER au 05 87 50 42 34 et par mail demeter.cda87@gmail.com.