• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le maire d’Ambazac contre la fermeture de sa trésorerie

Stéphane Ché, maire d'Ambazac, sur le plateau du 12/13 Limousin / © Franck Petit
Stéphane Ché, maire d'Ambazac, sur le plateau du 12/13 Limousin / © Franck Petit

Stéphane Ché, maire d’Ambazac, était l’invité du 12/13 Limousin le mardi 2 octobre 2018. Il est contre la fermeture de la trésorerie de sa commune et a organisé une manifestation à 14h30.
 

Par Franck Petit

La trésorerie d’Ambazac fait partie de celles qui pourraient bientôt être amenées à fermer leurs portes à la demande du ministère des finances. Mardi 2 octobre, une quarantaine de personne a manifesté son désaccord.
 
Une quarantaine de personne a manifesté devant la trésorerie d'Ambazac. / © Margot Blanloeil
Une quarantaine de personne a manifesté devant la trésorerie d'Ambazac. / © Margot Blanloeil

Pour Stéphane Ché, aucune décision n’est encore actée par Bercy et
 

 il est important de mobiliser  les habitants d’Ambazac et de ses environs pour que la trésorerie reste en place.


Ambazac est une commune mi-rurale et mi-urbaine et la trésorerie locale serait très fréquentée.
 

Châteauneuf-La-Forêt

A l’autre bout du département, on a baissé les bras. Il y a quelques mois, une pétition a été lancée contre la fermeture de la trésorerie de Châteauneuf-La-Forêt.

Joint ce matin par téléphone, Jean Bariaud, maire de Châteauneuf, nous a affirmé :
 

Bercy a décidé et c’est acté. Il est donc désormais inutile de continuer à se battre


Un accueil sera assuré jusqu’à la fin de l’année dans cette commune de 1600 habitants. Ensuite, la trésorerie locale sera rattachée à celle de St Léonard de Noblat.
 

Modernisation

L’administration fiscale explique ces fermetures par la nécessité d’économies, et par le fait que la charge de travail de ses agents aurait beaucoup diminué grâce aux nouvelles technologies.

Et pour Isabelle Le Roux-Trescases, directrice départementale des finances publiques,
 

Un chèque au trésor public peut toujours être envoyé par la poste. Les agents peuvent être joints par téléphone, et une concertation a eu lieu avec les élus locaux pour maintenir des permanences au moments des déclarations fiscales 

 

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus