Gros déficit à la mairie de Bellac

Au menu du conseil municipal de Bellac du 28 janvier 2021, un déficit d'au moins 400 000 euros. L'ancienne et la nouvelle équipe se renvoient la balle alors que la commune perd des habitants selon les chiffres du dernier recensement. 

La mairie de Bellac (Haute-Vienne)
La mairie de Bellac (Haute-Vienne) © André Abalo - France Télévisions

A Bellac, le conseil municipal du 28 janvier 2021 s'annonce tendu : en effet, les comptes de la ville sont dans le rouge. A ce jour, selon le maire Claude Peyronnet, il manquerait environ 450 000 euros pour boucler le budget de 5 millions d'euros. "L'une des raisons importantes de la situation, explique-t-il, est que nous sommes une ville-centre avec des équipements qui sont utilisés par de habitants des autres communes comme la piscine, l'école de musique, mais dont le déficit n'est financé que par la commune de Bellac : cela représente entre 400 et 500 000 euros de déficit par an".

Si quelques équipements communaux semblent favoriser le déficit de la commune, l'actuelle majorité estime que certains choix d'investissements actés par l'ancienne équipe auraient accentué la situation.
 

Il y a sans doute eu des erreurs de gestion, des choses qu'on aurait pu faire un petit peu plus tard, qu'on aurait pu reporter eu égard à la fragilité de notre situation financière : je pense par exemple à l'éclairage du stade Jolibois, on aurait pu le faire plus tard".

Claude Peyronnet, maire de Bellac


 

Depuis les élections municipales de juin 2020, les rôles sont inversés à la mairie : l'ancien opposant historique DVG Claude Peyronnet est devenu maire et l'ancienne édile SE Corine Hourcade-Hatte siège désormais dans l'opposition. Elle conteste la version des faits avancée par son successeur : "Il était au courant des choix puisqu'il faisait aussi partie du conseil municipal. Les choix ont été faits aussi au fil du temps sur des nécessités qu'il y avait notamment pour les clubs de foot et de rugby d'avoir un stade d'entraînement qui soit digne de ce nom". 

Le problème aujourd'hui est que les banques qui suivaient jusqu'à présent la municipalité ne le font plus. 

Je suis très surprise que les banques ne suivent pas puisque pendant 6 ans nous n'avons pas eu de problème et si nous avions été réélus nous n'aurions pas eu de problème non plus : là, je ne comprends pas.

Corine Hourcade-Hatte, ancienne maire, conseillère municipale d'opposition

Pour le maire Claude Peyronnet, la situation devient délicate : "Nous ne pensions pas que les banques, eu égard à notre fragilité financière, refuserait de nous prêter en 2020, donc nous avons réduit, réduit, réduit le plus possible le déficit pour demander aux banques de nous prêter aux alentours de 400 000 €, ce qu'elles ont refusé encore en 2020, c'est pourquoi nous sommes obligés de reporter ce déficit sur le budget 2021 et pour le reste, faire un budget à l'équilibre sans emprunt nouveau". 

Pour retrouver un budget à l'équilibre, la municipalité s'oriente vers des économies de fonctionnement avec par exemple le non-remplacement des mutations à hauteur de 250 000 euros. Problème, si l'équilibre n'est pas atteint, une mise sous tutelle de la commune n'est pas à exclure.

 

Gros déficit à la mairie de Bellac pour 2021 ©France 3 Limousin

 

Un territoire qui perd des habitants

 

Selon les derniers chiffres du recensement de l'INSEE, la population de la commune de Bellac au 1er janvier 2020 est de 3955 habitants. Depuis les années 70, l'effritement du nombre d'habitants est régulier. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique finances économie