La chambre d'agriculture de la Haute-Vienne dans le rouge

© F3 Limousin
© F3 Limousin

438 000 euros : c'est le déficit annoncé aujourd'hui par le président de la chambre d'agriculture de la Haute-Vienne. Un déficit attribué à la mauvaise gestion de l'équipe précédente, et qui pourrait avoir pour conséquence une baisse drastique du nombre d'emplois.

Par Gwenola Beriou

Ambiance houleuse ce lundi 23 septembre à la chambre d'agriculture, lors de la séance consacrée au budget rectificatif de l'exercice 2019.
Le nouveau président issu de la Coordination Rurale Bernard Venteau a annoncé un déficit de 438 000€, qu'il attribue sans détours à la mauvaise gestion de l'équipe précédente, à savoir la FDSEA.

On ne peut pas - nous, la nouvelle équipe - assumer la mauvaise gestion de l'équipe précédente. On a regardé les comptes, et les cadavres sont là, ils ressortent".

Dans ces 438 000 € de déficit, 180 000 € sont consacré au départ en retraite d'un directeur, 130 000 € à un manque de subventions des collectivités et 128 000 € à des prestations non réalisées.

Selon les nouveaux élus, ce déficit pourrait doubler d'ici 2020, si des mesures drastiques ne sont pas prises.  
Des efforts importants seront faits sur la masse salariale. 12 à 15 emplois pourraient être supprimés sur les 84 postes de la chambre d'agriculture.
L'instance haut-viennoise fait également les frais de la mutualisation avec la chambre régionale de la Nouvelle-Aquitaine, à qui elle doit verser 227 000 euros à cet effet.
 
Difficultés budgétaires à la chambre d'agriculture de la Haute-Vienne
Elue en février 2019, la nouvelle majorité de la Coordination rurale annonce un déficit de 438 000€, qu'elle attribue à la mauvaise gestion de l'ancienne équipe. Reportage d'Emmanuel Denanot et Henry Simonet.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus