• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le propriétaire du village de Courbefy en Haute-Vienne retrouvé mort en Corée

22 avril 2014: intervention d'équipes de secours après le naufrage du Sewol en Corée du Sud / © ED JONES / AFP
22 avril 2014: intervention d'équipes de secours après le naufrage du Sewol en Corée du Sud / © ED JONES / AFP

Selon la police sud-coréenne, M.Yoo Byung-eun, recherché pour naufrage du ferry "Sewol" qui avait fait plus de 300 morts le 16 avril dernier, aurait été retrouvé le 12 juin dernier à 300 km au sud de Séoul

Par CB/avec AFP

Le corps de Yoo Byung-Eun, 73 ans, a été trouvé le 12 juin par un promeneur dans un verger à Suncheon, une ville située à 300 km au sud de Séoul.

Des tests ADN ont permis de l'identifier, selon le chef de la police de Suncheon, Woo Hyung-ho, cité par le Monde.fr. La police ne peut pas encore affirmer s'il s'agit d'un meurtre ou d'un suicide.  Plusieurs bouteilles d'alcool ont été retrouvées près du corps. Il a fallu plusieurs semaines pour identifier le cadavre, en raison de son état
avancé de décomposition


Le 21 mai 2012, le photographe sud-coréen Ahae avait acquis aux enchères le domaine de Courbefy en Haute-Vienne. Des révélations récentes ont démontré que ce mystérieux mécène était en réalité le milliardaire Yoo Byung-eun, propriétaire présumé de Chonghaejin Marine, opérateur du ferry Sewol.

A suivre le reportage de Frédérique Bordes et .Denis Thibaudeau qui aborderont la question de l'avenir juridique du site de Courbefy ( France 3 Limousin, 19h)

La traque de M. Yoo

La police avait lancé un mandat d'arrêt contre le patriarche peu après le naufrage mais l'homme avait pris la fuite. Elle a mené plusieurs perquisitions d'envergure, avec la participation de milliers de policiers, dans un vaste complexe agricole et religieux avec lequel il était en lien, en vain. Les autorités offraient 500 millions de yens (360.000 euros) pour toute information pouvant mener à son arrestation.

Les enquêteurs souhaitaient interroger l'homme d'affaires sur des pots-de-vins, détournements et violations des règles sécurité présumés. Il ne détenait pas de participation directe dans la compagnie maritime mais ses enfants et ses proches contrôlaient cette société, via plusieurs filiales. Sa fille, Yoo Som-Na, a été arrêtée à Paris où elle est actuellement en détention, dans l'attente de son extradition vers la Corée du Sud, décision qu'elle conteste avec ses avocats. Son fils ainé, Yoo Dae-Kyun, est recherché par la police. Sa femme et son frère ont été arrêtés.

Toutes dernières heures de travail avant la fermeture définitive de l'usine France Tabac à Sarlat

Les + Lus