Cet article date de plus de 6 ans

Débardage à cheval dans la forêt du château de Châlucet à Saint-Jean-Ligoure en Haute-Vienne

D'importants travaux d'entretien de la forêt qui jouxte les ruines du château de Châlucet sont en cours. 
Un chantier délicat à cause du terrain accidenté et des vieilles pierres qui affleurent un peu partout .
Ce sont donc des chevaux qui effectuent ce travail ...

© Pascal Coussy
Si les ruines du château de Châlucet sont un trésor historique, elles sont aussi un vrai défi pour les équipes chargées de les entretenir et de les mettre en valeur.

Pendant trois semaines, ce sont deux juments ardennaises et une jument bretonne qui accompagnent les bûcherons chargés de ce travail délicat.

Deux-cents arbres à abattre et à dégager, d'autres à élaguer, des troncs à transporter, le tout sur des pentes abruptes, en empruntant des chemins fragiles où affleurent de précieux vestiges classés.

Aucun engin mécanisé ne pourrait effectuer ce travail avec autant de précision et de doigté qu'un cheval.

Depuis des années, Jean-Yves Boudin a dressé les siens pour en faire des membres à part entière de son équipe de travailleurs forestiers.

VIDEO : 
durée de la vidéo: 02 min 07
Débardage à cheval dans la forêt du château de Châlucet à Saint-Jean-Ligoure en Haute-Vienne
DIAPORAMA : 
© Pascal Coussy
© Pascal Coussy
© Pascal Coussy
© Pascal Coussy
© Pascal Coussy
© Pascal Coussy
Chateau de Câlucet
Chateau de Câlucet © Pascal Coussy

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cheval forêt environnement