La fin programmée des trésoreries rurales

Le centre des Finances Publiques de Châteauneuf-la-Forêt va fermer définitivement ses portes. Il n'est pas le seul, 12 trésoreries rurales vont fermer en Limousin. / © France 3 / A. Abalo
Le centre des Finances Publiques de Châteauneuf-la-Forêt va fermer définitivement ses portes. Il n'est pas le seul, 12 trésoreries rurales vont fermer en Limousin. / © France 3 / A. Abalo

Les trésoreries disparaissent progressivement de nos campagnes. En 10 ans, les effectifs des fonctionnaires des finances publiques ont été largement réduits dans notre région. 12 trésoreries rurales vont fermer en Limousin

Par Christophe Bodin

Dans quelques mois, le bâtiment qui abrite les Finances Publiques sera vide à Châteauneuf-la-Forêt. S’ils ont besoin de se rendre dans une trésorerie, les habitants seront contraints d'aller jusqu'à Saint-Léonard-de-Noblat. Dans ce petit coin de campagne, où internet arrive difficilement, on trouve beaucoup de personnes âgées réfractaires aux nouvelles technologies et qui venaient payer au guichet leurs impôts.

A Châteauneuf, le maire espère encore faire plier l'administration fiscale et il compte le nombre de signatures sur sa pétition. La commune a fait construire spécialement le bâtiment des Finances Publiques et se demande bien ce qu'elle va en faire, peut-être une salle de sport. En attendant, elle ne touchera plus aucun loyer.

Cette situation se répète partout en Limousin, car ces 10 dernières années, les effectifs de ce service public ont diminué fortement. Sur la Haute-Vienne, il y avait 900 agents, ils ne sont plus que 600. Dans la région 12 trésoreries rurales vont fermer :

Creuse
• Chambon-sur-Voueize
• Crocq
• Saint-Vaury

Haute-Vienne
• Ambazac
• Châteauneuf-la-Forêt

Corrèze
• Beynat
• Bugeat
• Corrèze
• Egletons
• Meymac
• Meyssac
• Treignac

A Limoges, la direction des finances publiques affirme que la charge de travail de ses agents a beaucoup diminué grâce aux nouvelles technologies. Quant aux personnes encore allergiques à internet, la directrice des finances publiques de la Haute-Vienne assure que des permanences ponctuelles seront assurées, que les administrés peuvent contacter les finances publiques par téléphone et adresser leur courrier par la poste.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus