Le coup de colère du club de handball d'Isle sans perspectives

En Haute-Vienne, la section handball de la JA Isle, près de Limoges rend les clés du club à sa fédération. Une action symbolique et un mouvement national pour protester contre le silence de leurs instances. 

La JA Isle handball attend des réponses de sa fédération.
La JA Isle handball attend des réponses de sa fédération. © FTV

« Certaines équipes du club n’ont joué que deux matches depuis le début de la saison en septembre ». Le constat est rude pour Bruno Barelaud, le président de la JA Isle handball, à l’arrêt depuis octobre dernier.

En mars 2021, la France est toujours bien engluée dans la crise du Coronavirus et les clubs sportifs amateurs se demandent ce qu’ils vont devenir.

La JA Isle vient donc de remettre symboliquement les clés de son gymnase à sa fédération.

On se sent abandonné. On ne sait pas où on va. La fédération doit prendre conscience de ça.

Bruno Barelaud, le président de la JA Isle handball.

Les dirigeants du club viennent d’adhérer également à un collectif national « sauvons le handball » qui réunit plus de 460 clubs et 55 000 licenciés dont les clubs de Boisseuil, le Palais, Bonnac ou Brive.

Les finances en question   

Malgré la crise, la JA Isle handball a réussi à garder la plupart de ses licenciés, 192 actuellement. 23 n’ont pas resigné.

Jacques Boisse, le trésorier se pose des questions sur la suite. « La situation n’est pas encore délicate. On a perdu des partenaires et on s’inquiète pour la saison prochaine. On veut éviter aussi de faire payer aux licenciés les deux parts de cotisation qu’il reste pour l’année 2020/2021. »

Haute-Vienne : le coup de colère de la JA Isle handball sans perspectives

Baisse de motivation

Les dirigeants du club sont aussi inquiets sur le plan du sport.  « On a des joueurs (catégorie de plus de 16 ans) qui ne pratiquent pas régulièrement depuis un an. Ca sera difficile de les motiver pour l’année prochaine » indique le trésorier.

Le comité départemental de la fédération note une baisse de 25 % de licences en moyenne en Haute-Vienne, à l'image de la région et du pays.   

La fédération française de handball semble avoir compris le message des clubs depuis quelques semaines. Un plan de relance a été voté ce vendredi 5 mars 2021 et doit être présenté lundi 8 mars. 

  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport covid-19