Braquage du supermarché Aldi à Limoges : les deux suspects auraient eu une complice dans l'établissement

Selon la substitut du Procureur de la République de Limoges qui tenait un point presse ce matin les deux personnes interpellées lundi 30 novembre soupçonnées d'avoir commis le braquage du supermarché Aldi au sud de Limoges le vendredi 9 octobre auraient bénéficié de la complicité d'une caissière.

Le hold-up avait été commis le vendredi 9 octobre en début d'après-midi dans le supermarché Aldi situé rue Santos Dumont à Limoges.

La caissière du magasin avait été menacée avec une arme de poing par deux hommes masqués qui s'étaient enfuis avec leur butin.

Il y a deux jours, deux suspects avaient été interpellés par les hommes du SRPJ de Limoges et placés en détention.



Selon la substitut du procureur de la République de Limoges Laetitia Clerc, l'enquête du SRPJ a permis de découvrir qu'une autre caissière du magasin aurait fourni des informations sensibles aux deux hommes leur permettant de réaliser leur braquage.

Âgée de 29 ans, elle est la compagne de l'un d'entre eux.
Elle a été mise en examen pour complicité de vol avec armes, remise en liberté et placée sous contrôle judiciaire.

Les deux hommes suspectés du braquage ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Ils ont été mis en examen pour vol avec arme et incarcérés. Ils risquent la Cour d'Assises et une peine de 20 ans de réclusion criminelle.

VIDEO : 
Interview de la vice-procureur de Limoges Laetitia Clerc dans l'affaire du braquage d'Aldi à Limoges.Interview : Nassuf Djailani, Matthieu Dègremont. Intervenante : Laetitia Clerc : vice-procureur Parquet de Limoges.