• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le classement du championnat de France d’apnée statique de Limoges

Sylvie Gilson et Eric Marchal, les champions de France d'apnée statique 2019 / © Franck Petit
Sylvie Gilson et Eric Marchal, les champions de France d'apnée statique 2019 / © Franck Petit

Les championnats de France de sports subaquatiques se déroulent du 10 au 12 mai 2019 à Limoges. Eric Marchal conserve son titre en statique. Chez les femmes, Sylvie Gilson arrache la médaille d’or à Béatrice Rouvier Del Negro.
 

Par Franck Petit

L’apnée statique est un sport dans lequel le sportif cesse délibérément de respirer en s’immergeant la tête dans l’eau. C’est une discipline grâce à laquelle on travaille sur les sensations, le relâchement, la concentration.

L'épreuve a été retransmise sur France 3 NoA. Un grand merci à Laeticia Minier, notre consultante :
 


Chez les hommes

Le lorrain Eric Marchal, champion de France en titre, a tenu pendant 8’36’’, manquant de battre son propre record de 8’44’’. Pendant plus de 30 secondes, il a résisté à l’envie de respirer en fin de performance. Il reste donc champion de France d’apnée statique. L’agriculteur qu’il est fêtera peut être ce soir la victoire en savourant la bière artisanal qu’il fabrique chez lui !

Sur la seconde marche du podium, on trouve Laurent de Beaucaron à 8’16. Il est licencié au club de Clamart (92). Il était également vice champion de France FFESSM 2017 et 2018.

Le Néo aquitain Eric Lachiver réalise aussi une belle performance en 7’33. Il obtient la médaille de bronze. Il est licencié au club d’exploration sous-marine d’aquitaine.


Chez les femmes

La championne de France en titre, Béatrice Rouvier Del Negro, n’était pas dans un bon jour. Elle a sorti la tête de l’eau à 6’35. Elle monte sur la troisième marche du podium.

on a fait 9 heure de route pour arriver à Limoges. Ca laisse des traces. C’est là qu’il faut rester sage. C’est une performance de la forme du jour, et il faut savoir l’accepter


Sylvie Gilson devient championne de France. Elle a cessé de respirer pendant 7’13. En 2018, elle était médaille de bronze avec 6’16.

La médaille d’argent revient à Catherine Glon, du club de Sarcelles, avec 7’03. L'histoire de cette apnéiste est incroyable. ce sport est devenu sa bouée de sauvetage. Elle s'y est accrochée pour sortir d'un grâve cancer.

Tout au long de cette épreuve, cela a été mon objet de résilience. Je suis sortie de cette année terrible grandie.


Les résultats complets
 
© FFESSM
© FFESSM
 
© FFESSM
© FFESSM




 

Sur le même sujet

Deux maires parmi les 72 soutiens pour Emmanuel Macron

Les + Lus