Concerts sans spectateurs pour les pré-sélection des Inouïs

Fièvre, Samaka , Farlot, Beach Bugs, quatre formations du Limousin pré-sélectionnées pour les Inouïs du Printemps de Bourges jouaient samedi 6 mars 2021 au centre culturel municipal John-Lennon de Limoges. Quatre styles différents devant un parterre sans public... Covid oblige.

Samaka
Samaka © Martial Codet-Boisse - France Télévision

D'étranges mélopées en ouverture de ces sélections du printemps de Bourges... Fièvre, trio creusois et belge né d'une rencontre avec un instrument, le marimba, descendant du balafon africain. Barbara est amoureuse de son marimba: "C'est le pouvoir de cet instrument qui irradie, qui m'inspire pour les compos, qui nous inspire pour la façon dont on a envie de placer nos voix vis à vis de l'instrument. Je crois que l'instrument nous parle, en tout cas moi il me dit des choses, j'ai besoin de m'y relier de façon forte quand je suis sur scène."

Sur scène oui mais fini les folles soirées de découverte, les auditions du printemps de Bourges c'était l'après-midi, ce samedi 6 mars 2021 au centre culturel John-Lennon de Limoges devant une salle vide hormis la présence des jurés parmi lesquels Fred Lomey  : "Franchement c'est un première, mais tout est une première dans plein de choses en ce moment. On a voulu maintenir une activité, et que les groupes puissent se présenter pour auditionner à Bourges, du coup on a trouvé cette articulation là." 

Même sans public, pour le duo corrézien de pop électro acoustique Samaka, reste le plaisir de se produire pour Lenny et Axelle la chanteuse. "Il y a encore plus d'adrénaline parce qu'il y a un moment qu'on a pas pu se produire comme ça. C'est génial, c'est un bon ressenti, c'est cool."

Pop garage des Beach bugs, rap élégant du limougeaud Farlot, des quatre sélectionnés, nous sauront le 22 mars qui ira brûler les planches du Printemps de Bourges.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture le printemps de bourges