Cet article date de plus de 6 ans

Contrat de plan Etat-Région : les principales déclarations de François Hollande à Limoges

Le président de la République était à Limoges ce jeudi 28 mai 2015 pour signer le Contrat de plan entre l'Etat et le Limousin. Dans son discours, François Hollande a détaillé les principaux investissements et rappeler son affection pour la région.

"J'ai des liens qui m'attachent à des personnes, des paysages, des industries, une agriculture, toutes ces activités qui font que ce territoire est singulier" François Hollande


François Hollande a signé ce jeudi 28 mai 2015 le Contrat de plan Etat-Région à l'occasion d'une visite à Limoges. Le président de la République a rappelé dans son discours l'affection qu'il porte au Limousin et détaillé les investissements de l'Etat et de la Région qui seront débloqués pour les 5 années qui viennent. Ce sont 591 millions d'euros (323,921 M€ de l'Etat, 266,907 M€ du Conseil régional) qui viendront renforcer les transports, la recherche, le numérique pour poursuivre le désenclavement de la région.

Des limousins unis et ouverts

Sur le dossier plutôt sensible du ferroviaire, le chef de l'Etat a tenu à rappeler la nécessité d'ouvrir le Limousin vers Paris et vers l'Europe. Reconnaissant l'attachement des Limousins à la ligne POLT, François Hollande a évoqué la nostalgie, les regrets et les occasions perdues. "Je sais combien la dégradation (de la ligne POLT) a été pénible. Alors je rappelle qu'en janvier dernier, j'ai annoncé  que 500 millions d'euros  seront investis et qu'après 2020, 500 autres seront débloqués pour terminer la rénovation." Une rénovation qui devrait permettre d' accueillir des trains roulant à 220 km/h et mettre Paris à 2h45 de Limoges. Dès cette année, la SCNF déploiera ses Téoz sur l'ensemble de la ligne.
Quant à la LGV, dont François Hollande a signé la déclaration d'utilité publique en janvier 2015, tout sera fait pour l'Europe valide le projet en juillet 2015.

Vous avez le choix à travers ce Contrat de plan de vous désenclaver, de vous unir, de vous ouvrir..." François Hollande

François Hollande a largement évoqué le numérique. Il a rappelé que "citoyens et entreprises ont droit à la meilleure technologie, partout".Que ce soit dans l'emploi avec le télétravail, la formation professionnelle, l'éducation, le service à la personne, le numérique est une technologie mais ce sont surtout des usages. 
  

Un territoire, des territoires

"L'Etat et la région Limousin viennent de signer le dernier contrat de plan. Le dernier sous cette forme." François Hollande a également tenu à revenir sur la réforme territoriale et la fusion des régions. "La réforme ne se fait pas contre les villes et contre des territoires, mais avec les villes pour qu'elles aussi soient bénéficiaires et qu'elles restent le ressort de la France". François Hollande a incité de manière subliminale la ville de Limoges à devenir une communauté urbaine pour bénéficier de dotations plus importantes de la part de l'Etat.
Le président de la République a plaidé pour une répartition "harmonieuse" des services de l'Etat dans les trois régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin et de conclure :

J'ai une part de plaisir à revenir en Limousin. Je voulais le faire à l'occasion de ce Contrat. J'ai confiance dans ce Limousin. J'ai confiance dans cette nouvelle région qui va se créer." François Hollande

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande politique économie réforme territoriale transports