Du Limousin à New-York : quand la porcelaine et le cuir séduisent la clientèle de luxe

A New-York, la procelaine de Limoges est considérée comme un raffinement. On la retrouve sur les tables de l'un des restraurants huppé de la ville. Cuir et cométiques séduisent également la clientèle des quartiers chics. 

De la porcelaine de Limoges sur les tables du restaurant le plus huppé de New-York.
De la porcelaine de Limoges sur les tables du restaurant le plus huppé de New-York. © France 3 Limousin
Hommes d'affaires, stars du cinéma et de lachanson, et même d'anciens présidents des Etats-Unis, le Bernardin est la table la plus cotée de New-York. Trois étoiles au guide Michelin et un chef français, Eric Ripert, qui pour sa vaisselle ne jure que par la porcelaine de Limoges. 
 
Au cœur de Manhattan, l'établissement est réputé pour sa gastronomie, mais également pour son raffinement. Pour les Américains, le contenant est aussi important que le contenu. 

La clientèle new-yorkaise voyage beaucoup, qui a vu beaucoup de restaurants dans beaucoup de pays et elle sait ce qu'est la qualité et elle apprécie de voir une belle assiette. 

Depuis 25 ans, Eric Ripert, originaire d'Antibes, dirige les cuisines du Bernardin. Il est le chef le plus connu de New-York, classé plusieurs fois meilleur au monde. 

Nous avons de la porcelaine de Limoges au Bernardin quasiment depuis l'ouverture, parce que c'est la meilleure porcelaine au monde. On ne peut pas trouver une meilleure qualité au niveau de la pâte, de la brillance, de la blancheur et la finesse de la vaisselle. Ce qui est marrant, c'est qu'il y a beaucoup de cliente qui retournent l'assiette discrètement pour voir le logo du porcelainier et nous demandent d'où vient notre vaisselle. 

États-Unis : le luxe limousin séduit les New-yorkais



Alors justement, si les New-Yorkais veulent s'approvisionner en porcelaine, ils peuvent se rendre à l'angle de Park Avenue et de la 59e rue. Ici, l'un des plus célèbres porcelainiers de Limoges a pignon sur rue depuis un quart de siècle. Dans les quartiers chics, l'enseigne ne passe pas inaperçue. 
  

Nos clients viennent ici pour trouver des cadeaux, pour la table ou la décoration intérieure. Ils aiment notre design, notre originalité. 


Et parmi les séries limitées, celle crée par l'artiste américain Jeff Koons qui habite d'ailleurs à quelques rues de la boutique. 
 


Il y a aussi, chez Bernardaud, une théière, dont l'anse est en cuir de chez Weston, une autre entreprise de luxe du Limousin. La boutique newyorkaise du chausseur est fréquentée depuis 14 ans par les hommes d'affaires et la clientèle huppée. 

Enfin, il y a cette crème pour le visage, dont le pot est en porcelaine de chez Bernardaud… On le trouve à la boutique Sothys, près de Central Park. 
 

Notre clientèle aime savoir avec quels végétaux sont fabriqués nos produits. Ils savent qu'ils viennent de Corrèze ! 
 








 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie international porcelaine de limoges culture patrimoine artisanat
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter