Football : un peu d'optimisme pour les dirigeants de Limoges

Loin des terrains, l’avenir du Limoges FC se jouait ce mercredi 27 juin devant le tribunal de grande instance de Limoges. Le club risque une descente au niveau régional, mais le dossier des dirigeants pour évoluer en Nationale 3 semble solide.
 
L'avenir du Limoges FC se joue sur le terrain judiciaire
L'avenir du Limoges FC se joue sur le terrain judiciaire © France 3 Limousin
Les nouvelles sont plutôt bonnes pour le LFC.
Le tribunal de Limoges a mis ce matin son jugement en délibéré.
Il faudra attendre le lundi 2 juillet pour savoir s’il autorise ou non la poursuite d’activité du club, mais à la sortie de l’audience, les représentants du LFC se sont montrés confiants.
 

Garanties


Ils ont emmené avec eux des garanties financières : 120 00 euros pour équilibrer le budget et apurer la dette.
Ils ont également présenté un plan de continuation pour évoluer l’an prochain en Nationale 3 avec un budget de 550 000 euros.

Antoine Wojcik, le porteur du projet de continuation du LFC, évoque un budget composé de 300 000 euros de fonds publics (mairie, agglomération, département) et de fonds privés. 100 000 euros auraient déjà été réunis.
 

Observation

 
La semaine prochaine, le tribunal devrait donc prolonger la période d’observation du LFC jusqu’au 12 septembre, le temps d’étudier précisément le plan proposé ce matin.

Par ailleurs, dès aujourd’hui, le club fait appel auprès de la fédération française de football pour faire annuler sa rétrogradation en Régionale 1.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport justice société limoges fc football