• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilets jaunes : entre appels au calme et mesures de précautions dans le Limousin en vue de samedi

Marche de Gilets jaunes à Limoges. PHOTO D'ARCHIVES. / © Isabelle Rio / France 3 Limousin
Marche de Gilets jaunes à Limoges. PHOTO D'ARCHIVES. / © Isabelle Rio / France 3 Limousin

Face aux craintes de débordements lors des manifestations des Gilets jaunes, ce 8 décembre, les appels au calme se multiplient, émanant de nos trois départements. De nombreuses mesures ou conseils de sécurité également. Enfin, plusieurs structures seront fermées et certains événements annulés.
 

Par Aurélia Abdelbost

Les appels au calme


Didier Lallement, préfet de la zone de défense et de sécurité du Sud-Ouest, appelle « au calme et à la raison pour les prochains jours et en particulier la journée de samedi ».
« Des violences graves et divers actes délictueux pourraient être programmés et justifiés comme moyen d'expression de revendications. Aucune cause ne peut aboutir à la mise en danger de vies. Aucune cause ne peut être le prétexte d'une violence extrême et d'une confrontation physique avec les policiers et les gendarmes, qui sont là avant tout, pour protéger du terrorisme et de la délinquance. ».
Il appelle en conséquence à ne pas soutenir de tels agissements, et d’éviter tous rassemblements n’étant pas des manifestations déclarées, pouvant mettre en cause la responsabilité personnelle.

Christophe Jerretie, député LREM de Corrèze en appelle également au calme, à l’apaisement et à la responsabilité.

Les mesures d'interdiction


En Haute-Vienne, "le transport et l’achat en récipient transportable de carburant et d’artifices de divertissement ainsi que des alcools non consommables et tous produits inflammables ou chimiques" sont proscrits samedi, notifie le préfet Seymour Morsi, dans un communiqué. "Les forces de l’ordre seront pleinement mobilisées", assure-t-il.

La préfète de la Creuse a décidé d'interdire dans tout le département la vente, la détention et l’usage de pétards, de feux d’artifice et de fumigènes sur la voie publique, du vendredi 7 décembre au mercredi 2 janvier inclus. Une mesure prise "compte-tenu des risques de troubles à l’ordre public et aux dangers et risques d’accidents graves qu’ils peuvent provoquer", indique la préfecture dans un communiqué.

 


Les suspensions ou fermetures de services

En accord avec la Préfectures, Limoges Métropole annonce :

  • La suspension des transports en commun sur l’hyper centre de Limoges, à partir de 10h00. (plus d’infos sur le site de la STCLM : stcl.fr)
  • Un mode adapté sur l’ensemble du réseau, hors hyper centre, toujours à partir de 10h00. (plus d’infos sur le site de la STCLM : stcl.fr)
  • La fermeture exceptionnelle de la Maison du V’LiM et l’Office de Tourisme Intercommunal
  • Des perturbations à prévoir ce samedi pour la collecte des déchets.


Les mesures de protection

La mairie de Limoges, comme bon nombre d'autres en France, a invité les commerçants à ranger tables, chaises,etc, tout leur mobilier étant sur l'espace public, afin d'éviter que ce mobilier soit éventuellement utilisé comme projectile. 
 

Les fermetures de lieux culturels ou suspensions d'événements culturels à Limoges

La mairie de Limoges a enfin décidé de fermer de nombreux lieux culturels. Ainsi la BFM du centre-ville, la galerie des Hospices, l’Opéra de Limoges, le musée des Beaux-Arts, le musée de la Résistance, le conservatoire de Limoges et ses annexes, ou encore la billetterie du centre culturel Jean-Gagnant (prévue le matin).
Du coup, la représentation de Noé, prévue samedi soir au Grand Théâtre, et celle du Chant des Coquelicots, prévue samedi soir à l’espace Simone-Veil, sont annulées.
 
 


 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les lycéens de Bergerac mobilisés

Les + Lus