Incendie rue de la Boucherie : le maire de Limoges veut une loi contre le squat

Emile-Roger Lombertie écrit aux parlementaires de Haute-Vienne / © France 3 Limousin
Emile-Roger Lombertie écrit aux parlementaires de Haute-Vienne / © France 3 Limousin

Emile-Roger Lombertie a adressé une lettre ouverte aux parlementaires de Haute-Vienne leur demandant de « rendre possible l’action d’une municipalité »

Par François Clapeau

Le dramatique incendie survenu dans la rue de la Boucherie le 17 février dernier a causé la mort d’une personne et détruit une partie du quartier historique emblématique de Limoges.

A l’origine du sinistre, le squat d’un bâtiment. Il était connu, et des décisions de justice avaient été rendues pour demander l’évacuation des lieux.
La dernière remonte au 8 décembre dernier, mais les squatteurs étaient revenus.

Aujourd’hui, le maire de Limoges écrit aux parlementaires de Haute-Vienne, car selon lui, "cette situation peut se reproduire à tout moment".
Il leur demande d'agir pour modifier la loi et rendre l’action des municipalités plus efficace : "Il faut changer la loi et permettre au maire d’une ville, garant de l’ordre public, de se substituer au propriétaire d’un bien historique et, au nom du principe de précaution, d’agir sous le double contrôle de l’Etat et de la justice."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus