Le Limoges CSP pulvérise le BCM Gravelines-Dunkerque

Publié le
Écrit par François Clapeau
Avec une telle intensité, l'équipe peut regarder l'avenir sereinement.
Avec une telle intensité, l'équipe peut regarder l'avenir sereinement. © France 3 Limousin

Les limougeauds se sont imposés logiquement 100 à 48 grâce à une défense solide et une intensité de chaque instant.

Pour les 40 ans du palais des sports de Beaublanc, les limougeauds n'ont pas fait dans la dentelle. L'adversaire était pourtant dangereux : le BCM a déjà tenu tête aux grosses écuries du championnat. Mais un CSP sérieux de bout en bout ne l'a pas laissé respirer.

Décollage à 0-6

Les premières minutes du match sont à l'avantage des visiteurs qui mènent rapidement 6 à 0. Mais le CSP ne perd pas le nord, et l'entrée de C.J. Massinburg sonne la fin de la récréation. Grâce à son meneur américain, Limoges prend la tête des opérations et le véritable match commence. Le CSP défend dur, se jette sur les ballons au sol et passe une première série de 13 points à 0. Assane Ndoye, qui joue pour la première fois après sa blessure de pré-saison, marque un panier spectaculaire pour conclure le premier quart-temps sur le score déjà confortable de 27 à 14.

Compteur nordiste bloqué

Le BCM débute le deuxième quart en tentant de résister. Mais le compteur des nordistes se bloque à 20 points, leurs attaques sont repoussées et leur défense ne tient plus. Cette fois, c'est une série de 19 points à 0 pour le CSP qui plie définitivement le match. A la mi-temps, Limoges compte 30 points d'avance, 54 à 24.

Large victoire

Difficile de revenir dans le match après un tel ouragan. Le BCM ne se relève pas, face à un CSP qui garde son sérieux. Grismay Paumier est toujours aussi vaillant, Nicolas Lang toujours aussi adroit ; il achève même le troisième quart par un panier à 3 points au buzzer... Tous les joueurs se trouvent naturellement dans une alchimie impressionnante. Les bonnes défenses se concluent par de bonnes attaques, la confiance fait le reste. Assane Ndoye marque le panier des 50 points d'avance, et Ludovic Beyhurst le centième point. C'est certainement l'une des plus larges victoires remportées dans Beaublanc depuis sa construction.

Massimo satisfait

Massimo Cancellieri conclut la soirée en conférence de presse avec le sourire : "C'était un très bon match dans l’intensité, l'approche, l'attitude (...). Je n'ai rien fait du tout ce soir, c'est les joueurs. Alors je suis content."

Il faudra poursuivre sur cette lancée vendredi prochain à Orléans, avant un déplacement très dangereux sur le parquet de Monaco. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.