Cet article date de plus de 5 ans

Limoges-Poitiers à grande vitesse : la réponse du Limousin à Jean-François Macaire

Après la publication des propos de Jean-François Macaire sur la liaison grande vitesse entre Poitiers et Limoges, nous avons recueilli la réaction de Gérard Vandenbroucke, président de la région Limousin. Une réponse en retenue mais les choses sont dites. 
© F3 Limousin
Gérard Vandebroucke reste le défenseur d'une nouvelle LGV entre Poitiers et Limoges. Qu'on se le dise. Ce 6 août 2015, le président (PS) de Limousin a répondu aux propos de son homologue de Poitou-Charentes. Hier, Jean-François Macaire, sur le site d'information alqui.fr (lire notre article), livrait sa vision de la liaison grande vitesse entre Limoges et Poitiers. Pour lui, pas besoin d'une LGV. Des travaux d'aménagement sur la ligne actuelle suffiraient et cela couterait moins cher.
Gérard Vandenbroucke a avalé la couleuvre :

"Que Jean-François Macaire pense qu'il y a d'autres solutions, pourquoi pas, mais je ne souhaite pas qu'on recommence une énième fois à reposer sur le même bureau, les mêmes problèmes".


Le président du Limousin estime que les travaux de rénovation de la voie actuelle entre les deux villes devront être effectués. Ce qui ne change donc rien au problème :

Ne perdons pas de vue nos objectifs, n'abandonnons pas la proie pour l'ombre, demain c'est la grande région qui décidera" conclut Gérard Vandebroucke.





 

VIDEO :

durée de la vidéo: 01 min 10
Polémique Macaire/Vandenbroucke sur la LGV Limoges/Poitiers

 
Et le maire de Limoges ?

Plus discrète fut la réaction du maire de droite Emile-Roger Lombertie, qui dans un tweet s'est simplement laissé aller à une phrase aux accents du "Train sifflera trois" : 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv économie transports politique polémique société