Limoges : Texelis va construire des blindés pour l’armée

Signature officielle du contrat en présence de Florence Parly, ministre des armées, ce 12 février à Roanne / © Texelis
Signature officielle du contrat en présence de Florence Parly, ministre des armées, ce 12 février à Roanne / © Texelis

Florence Parly, ministre des armées, a annoncé officiellement ce lundi 12 février que l’entreprise Texelis participera à la construction de 480 véhicules blindés dans un 1er temps.

Par Franck Petit

Texelis est une entreprise de 310 salariés basée à Limoges. Cette société est spécialisée dans la fourniture de ponts et de chaînes cinématique de haute performance. En clair, elle fabrique des moteurs, boîtes de vitesses et éléments de transmission pour des véhicules lourds d’usage intensif.

Elle travaille dans le domaine du transport collectif (tramways, métros, bus ...) ou de la défense.

Un contrat à long terme

La direction générale de l’armement a donc choisi Texelis pour fabriquer en partie ses véhicules blindés multi-rôle. Elle se chargera de tout ce qui leur permet de se mouvoir.

L’entreprise Nexter, basée à Roanne, mettra de son côté au point l’électronique le blindage et l’armement.

L’armée a dans un premier temps commandé 480 blindés. A terme, 1500 à 2000 unités pourraient être produites sur 15 ans.

Texelis se chargera par la suite de la maintenance.


Des embauches

Dans un premier temps, la société de Limoges va concevoir tout ce qu’il est nécessaire de fabriquer. Ce sera la phase Recherche et Développement.

Dans 18 à 24 mois, on passera à la phase de production. En tout, 35 personnes environ devraient être embauchées.


Armée : contrat pour Texelis à Limoges
Carnet de commande bien rempli pour Texelis à Limoges. L'armée vient de passer commande près d'un millier de nouveaux véhicules légers. Certains éléments de ces véhicules seront fabriqués à Limoges. Intervenants : Dominique Coulaud, chef de projet Sylvie Reynier, directrice des opérations Charles-Antoine de Barbuat, directeur général de Texelis - Reportage Philippe Mallet et Noëlle Vaille - Montage Nicolas Stil

 

Sur le même sujet

Limoges : cinq nouvelles rames pour la liaison SNCF avec Bordeaux

Les + Lus