• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Limoges : trop gentil pour...

© pixabay
© pixabay

Mésaventure pour un individu qui se trouvait, mardi 13 mars 2018, devant un hall d'immeuble de la rue Pierre et Marie Curie à Limoges. Alors qu'il discute avec deux agents de police municipale, il sort son téléphone portable de sa poche... et 4 grammes de résine de cannabis ! 

Par Hélène Abalo

Dans sa lutte contre l'occupation sauvage des halls d'immeuble, la police municipale de Limoges effectue régulièrement des patrouilles. Mardi 13 mars 2018, des agents se rendent ainsi rue Pierre et Marie Curie et abordent deux individus qui se trouvent devant une entrée.

L'un d'eux, visiblement soucieux de collaborer avec les agents de la force publique, souhaite alors enregistrer le numéro d'appel d'urgence à contacter pour signaler les squats dont il pourrait être témoin.

Il sort alors son téléphone de sa poche, mais pas que... elle contenait des sachets dont trois qui contenaient au total 4 grammes de résine de cannabis. Lors de son audition au commissariat, il a reconnu être un consommateur quotidien. 



Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus