Limousin : stop ou encore ?

© Pixabay HA
© Pixabay HA

Après le départ de quelques directions régionales vers Bordeaux et le sort incertain de la Cour d'Appel de Limoges, des avocats des ordres de Limoges Tulle Brive et Guéret lancent le 14 décembre à 18h à Limoges un débat citoyen sur l'avenir du territoire limousin 

Par Isabelle Rio

Jeudi 14 décembre 2017 à 18h00 dans les locaux du musée de ... la résistance


Trop c'est trop ! Ils l'avaient annoncé le 20 novembre dernier, lorsqu'un projet de carte judiciaire émanant officieusement de la Chancellerie laissait penser à la disparition pure et simple de la Cour d'Appel de Limoges. Les avocats se dressaient alors comme défenseurs du territoire limousin, menacé par une hémorragie de ses centres de décision vers Bordeaux.

Ils prennent ainsi l'initiative d'un débat citoyen. Ils l'organisent jeudi 14 décembre prochain à 18h00,  à l’espace CITE (Musée de la Résistance) 7, rue de la Providence à Limoges (entrée libre).

Selon leur communiqué

Les Barreaux de BRIVE, GUERET, LIMOGES et TULLE entendent interpeller publiquement la population du Limousin et les élus sur les conséquences graves de ce projet. Les Avocats veulent réveiller les Limousins et provoquer des initiatives salvatrices afin qu’un sursaut collectif marque un arrêt brutal à ce qui s’apparente à une grave hémorragie de notre dynamisme local.


Parmi les thèmes abordés, l'avenir bien sûr de la Cour d'Appel mais au-delà celui du Limousin :  "est-il en train de mourir ?"

Alors que plusieurs directions régionales ont quitté leur siège limousin (DREAL, ARS, DRAC...), des points d'interrogation pèsent notamment sur l'avenir de la Cour d'Appel, sur le statut universitaire du Centre Hospitalier... Un audit des conséquences de la nouvelle régionalisation sur le territoire n'est pas fait à ce jour.

A ce débat sont attendus les élus pour leurs positions, idées et propositions. Robert Savy, ancien président de la région Limousin, député et professeur de droit et Jean-Claude Peyronnet, ancien sénateur et président du conseil général de la Haute-Vienne, ont déjà fait savoir qu'ils seraient présents. Rappelons qu'ils ont récemment préconisé une fusion des trois départements actuels en un seul et le statut de métropole pour Limoges. Ont également confirmé leur présence à ce jour Emile-Roger Lombertie, Maire de Limoges et Gérard Vandenbroucke, Vice-Président du Conseil Régional, ainsi que le politologue Christian Moulinard.

Les avocats espèrent aussi la présence de nombreux représentant(e)s d'entreprises, d'établissements publics et privés ainsi que de nombreux citoyens limousins et limousines.




A lire aussi

Sur le même sujet

Darmon Etiquettes mise sur le luxe

Près de chez vous

Les + Lus