• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Opération coup de poing pour les agriculteurs

Les agriculteurs en colère ont été reçus par le directeur de l'agence de service et de paiement de Limoges. / © Maylis Chauvin
Les agriculteurs en colère ont été reçus par le directeur de l'agence de service et de paiement de Limoges. / © Maylis Chauvin

Ce vendredi 5 août 2016 vers 8h30, une vingtaine d'agriculteurs s'est invitée à l'agence de services et de paiement (ASP) de Limoges. Ils sont venus réclamer le versement des aides de la PAC 2015 qu'ils auraient dû recevoir le 30 juin dernier. 

Par Grégory Udron

Contrôler les contrôleurs. Tel était le but de l'opération menée par la délégation composée de 25 agriculteurs ce vendredi 5 août 2016 à l'agence de services et de paiement (ASP) de Limoges. 

En début de matinée, ils se sont réunis devant l'établissement du premier payeur européen d'aides agricoles pour dénoncer le retard des aides de la PAC 2015 (politique agricole commune). Des aides qu'ils auraient dû recevoir le 30 juin dernier

Les agriculteurs, très remontés, ont été reçus par le directeur de l'ASP durant un peu moins de 2 heures.
Ils ont tenu à rappeler la détresse dans laquelle se trouve une grande partie d'agriculteurs, et qui entraîne des drames, parfois même des suicides

Si le versement des aides promis le 10 septembre prochain n'a pas lieu, les agriculteurs ont annoncé de nouvelles opérations devant l'ASP dès le 11 septembre 2016. 

Sur le même sujet

Intervention du Procureur de la République de Mont-de-Marsan

Les + Lus