Pas d'artistes limousins pour l'édition 2021 des Inouïs du Printemps de Bourges, une première depuis cinq ans

Jeudi 25 mars, les Inouïs du Printemps de Bourges ont dévoilé les 33 groupes sélectionnés pour l'édition 2021. Parmi, les 3 500 candidats, quatre formations du Limousin. Aucune n'a été retenue. Pour la première fois en cinq ans, le Limousin ne sera donc pas représenté sur la scène des Inouïs.

Pas d'artistes limousins sur la scène du Printemps de Bourges pour l'édition 2021 des Inouïs.
Pas d'artistes limousins sur la scène du Printemps de Bourges pour l'édition 2021 des Inouïs. © G. Soudat - France Télévisions

Jeudi 25 mars 2021, la nouvelle programmation des Inouïs (du 22 au 27 juin 2021) est tombée. Pour cette édition 2021, le Limousin ne sera finalement pas entendu sur la scène du Printemps de Bourges. Une première depuis cinq ans.

Une déception pour l'ensemble des artistes et pour Frédéric Lomey, juré pour les auditions des Inouïs du Printemps de Bourges en Limousin, "depuis cinq ans, on avait des groupes qui représentaient le Limousin, on s'était habitué à avoir des réponses positives. Cette année, la qualité était au rendez-vous, mais on était un peu en dessous des années précédentes, il y avait un gros niveau national".

Malgré cette non-sélection, Frédéric Lomey retient les bonnes ondes de ces dernières semaines pour les quatre groupes Limousins représentés, "notre mission, c'est de mettre des coups de projecteurs pour ces jeunes projets", c'est chose faite.

Fièvre, Samaka , Farlot, Beach Bugs. Quatre artistes et groupes limousins avaient été pré-sélectionnés. Le 6 mars dernier, ils s'étaient présentés sur la scène du centre culturel municipal John Lennon, pour espérer marcher dans les pas de Baptiste Ventadour, sélectionné lors de la dernière édition.

Retour sur les groupes et artistes Limousins pré-sélectionnés

Trio aux origines punk-rock, les Limougeauds ont finalement « patiné » leur son de mélodies pop acidulées. Ils ont sorti leur premier EP, Headache Time, en 2019, avec un savoureux clip à découvrir pour le titre Looser.

À 24 ans, ce jeune Limougeaud, de la cité du Sablard, est un rappeur prometteur. Il a commencé l’écriture en 2014 et se consacre à sa passion depuis 2019. Il était le seul des quatre pré-sélectionnés à ne jamais s'être produit devant un public, en raison de la pandémie.

Cette musicienne de longue date, mais creusoise depuis peu, est à 38 ans, la « doyenne » des pré-sélections Inouïs en Limousin. En 2017, elle tombe sous le charme du marimba, instrument auquel elle n’hésite pas à modifier le son avec des pédales d’effets. Résultat : des chansons électro, envoûtantes et hypnotiques.

Liés d’abord par la musique, Axelle et Lenny le sont désormais dans la vie. Ces Corréziens de 27 ans ont débuté en 2017. Ils font partie de la nouvelle vague pop-électro-accoustique et forment un duo guitare/voix au profit d'émotions brutes, puissantes, saisissantes.

Fortement inspirés par le thème de l’eau (Samaka veut dire poisson en arabe littéraire), ils voyaient dans cette sélection une belle opportunité à saisir, eux qui avaient de prestigieuses premières parties de programmées (Catherine Ringer, Supertramp), mais qui, comme tous, ont vu la Covid réduire tout à néant.

Ces quatre groupes et artistes pourraient se représenter pour les pré-sélections de l'édition 2022 des Inouïs du Printemps de Bourges. En attendant, "ils continuent à composer, à travailler, à mûrir leurs sets et à régler les problèmes rencontrés lors de cette dernière sélection" confie Frédéric Lomey. Rendez-vous l'année prochaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture le printemps de bourges concerts