Réserves en eau de Limoges et son agglo : à l'heure de l'économie

L'étang du Mazeau à Saint-Léger-la Montagne, la plus grosse réserve en eau de Limoges et des communes limitrophes / © Cécile Descubes
L'étang du Mazeau à Saint-Léger-la Montagne, la plus grosse réserve en eau de Limoges et des communes limitrophes / © Cécile Descubes

De l'eau, il y en a encore dans les réserves de Limoges, mais comme on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, mieux vaut donc rester en mode restriction. 

Par France Lemaire

Rien d'alarmant pour les habitants de Limoges, de neuf communes de l'agglomération, Saint-Junien et Rochechouart : l'eau potable ne manque pas. Les réserves affichent même une avance de sept mois

 

De l'avance, mais prudence


Au nord de la Haute-Vienne, la communauté urbaine de Limoges dispose de quatre réserves d'eau : Le Mazeau, la plus grande à Saint-Léger-la-Montagne, Gouillet, à Razès, La Crouzille, à Saint-Sylvestre, et Beaune-les-Mines.

Et si toutefois il y avait un manque, elle pourrait encore pomper dans la Vienne.  On est loin de la situation que connaissent certaines communes rurales de Haute-Vienne, le département de la Creuse, et plus particulièrement la commune de Guéret


Et pourtant, l'arrêté préfectoral de sécheresse renforcée a été prolongé en Haute-Vienne. Car on ne sait pas de quoi demain sera fait. 
 

Il faut se méfier d'une sécheresse qui durerait encore tout l'automne et voire l'hiver et dans ce cas-là, il est très important d'éviter tout gaspillage. C'est la raison pour laquelle la préfecture de la Haute-Vienne a mis en place des restrictions d'usage notamment l'arrosage total, Marie Crouzoulon, directrice Cycle de l'Eau à la Communauté urbaine de Limoges

 
Les réserves en eau de Limoges
L'eau potable ne manque pas dans la communauté urbaine de Limoges, Saint-Junien et Rochechouart. Les réserves ne sont pas à sec, elles affichent sept mois d'avance. Mais mieux vaut tourner à l'économie, car on ne sait pas ce que nous réservent l'automne et l'hiver. La sécheresse peut encore sévir. Intervenants dans le reportage : Rémy Viroulaud, vice-président de la Communauté urbaine de Limoges à la délégation de l'eau et Marie Crouzoulon, directrice Cycle de l'Eau à la Communauté urbaine de Limoges - Un reportage de Cécile Descubes, Frédérique Bordes et Chrystèle Reynard







 

L'étang du Mazeau

L’étang du Mazeau, sur la commune de St Léger-la-Montagne est la plus importante des quatre réserves en eau potable, il couvre 80% des besoins. Il a été aménagé en 1979, sous la mandature de Louis Longequeue. Un très gros aménagement visionnaire, grâce auquel aujourd'hui Limoges et ses environs ne sont pas dans la pénurie. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ambassadeurs du Pays basque

Les + Lus