Sept, neuf et dix ans de réclusion criminelle pour les trois hommes qui ont agressé et volé un couple de retraités

Les trois hommes qui avaient agressé et volé un couple de retraités en Haute-Vienne viennent d'être condamnés par la Cour criminelle départementale. Le quatrième agresseur n'a jamais été identifié.

Le verdict est tombé peu avant midi, ce vendredi 2 février à la cour criminelle de la Haute-Vienne : dix ans de réclusion criminelle pour Brandon Chou, neuf ans pour Okan Aydogan et sept ans pour Cédric Brantome. Ces trois hommes, âgés de 24 à 38 ans, comparaissaient, depuis lundi, pour l’agression et le vol d’un couple de retraités, à son domicile. Les faits s’étaient déroulés à Razès, en mars 2019.

Ces condamnations suivent quasiment le réquisitoire de l’avocat général, sauf pour Brandon Chou qui écope de dix ans au lieu des onze ans requis. C'était lui l'instigateur de cette agression. 

Les trois hommes sont également condamnés à une peine complémentaire d’interdiction de port et de détention d’arme pendant cinq ans, à l’issue de leur détention.

Trois condamnations pour trois accusés. Mais il y avait quatre personnes lorsque le couple Lajoie a été agressé. L’ombre de ce quatrième protagoniste a donc plané tout le temps de ce procès. Mais la peur des représailles, ressentie par les accusés, a empêché son identification. Ce que n’a pas manqué de rappeler l’avocat général lors de ses réquisitoires, « quel que soit le verdict, il y aura comme un goût d’inachevé ».

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité