Travaux sur la RN 147 entre Limoges et Bellac : « La priorité, c'est surtout d'aménager la RN 520 »

durée de la vidéo : 00h01mn50s
La RN 147 est fermée jusqu'au 6 octobre 2023 entre Limoges et Bellac. ©André Abalo

Entre Limoges et Bellac, la RN 147 est déviée sur quelques kilomètres jusqu'au vendredi 6 octobre. Le but est de construire un créneau de dépassement à deux fois deux voies, dont la mise en service est prévue en 2024. Des aménagements jugés incohérents par les partisans d'une autoroute Limoges-Poitiers.

À l’entrée de Chamboret, la RN 147 est déviée sur quelques kilomètres et restera fermée jusqu’au 6 octobre. C'est l'une des phases des travaux en cours.

À terme, il s'agira de construire un créneau de dépassement à 2 x 2 voies, sur un kilomètre, dont la mise en service est prévue en 2024. Un deuxième tronçon suivra à Berneuil, puis un troisième au nord de Limoges : une quatre voies sur six kilomètres et demi.

Des aménagements loin de satisfaire les partisans d’une autoroute Limoges-Poitiers. La mise à 2 x 2 voies de la RN 520, jonction entre l'A20 et la RN 141, est en effet jugée plus pertinente que le futur aménagement de six kilomètres et demi, près de Couzeix.

Aménager la RN 520, jugé plus pertinent

« On s'apprête à aménager six kilomètres au départ du rond-point de Couzeix en direction de Bellac. Commençons par le commencement ! Il faudrait déjà que l'État tienne ses promesses et aménage en 2 x 2 voies la RN 520, primordiale pour rejoindre l'A20 et la RN 141. Plutôt que de faire des bouts en discontinu, quel intérêt ? On ne les fait même pas dans les zones accidentogènes de cet itinéraire. Puisque le préfet nous l'a annoncé hier soir, nous devons choisir des priorités. La priorité, c'est d'aménager la RN 520 », explique Pierre Massy, président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Vienne.

Un avis également partagé par le maire de Couzeix, Sébastien Larcher (divers centre) : « Aujourd'hui, faire les six premiers kilomètres pour 132 millions d'euros sans avoir de visibilité sur ce qu'il se fera derrière me semble incohérent », a-t-il estimé le 29 septembre dernier, lors du conseil communautaire de Limoges métropole.

9 800 véhicules par jour sur la RN 147 d'ici à 2040

Pour sa part, Jean-Claude Leblois, président socialiste du conseil départemental de la Haute-Vienne, y voit, malgré tout, une avancée : « Le chantier enfin démarre avec la contribution des différentes institutions et collectivités. Faisons en sorte que cela continue et que l'on puisse abonder. Je rappelle avant tout que c'est une route nationale et que l'État doit être présent. »

Selon la préfecture, l'objectif des aménagements de la RN 147 et du tronçon Limoges-Poitiers est d'améliorer la sécurité des usagers. D’autant que le trafic sur la RN147 ne cesse d’augmenter : à l'horizon 2040, 9 800 véhicules par jour devraient la parcourir.