Haute-Vienne : port du masque obligatoire à Panazol

Depuis samedi 24 octobre 2020, le port du masque est obligatoire à Panazol. Cette décision du maire fait suite au couvre-feu préfectoral et s’applique au centre-ville de la commune.
 
Le port du masque est désormais obligatoire dans le centre ville de la 3e commune du département
Le port du masque est désormais obligatoire dans le centre ville de la 3e commune du département © Jean-Luc Flémal/BELPRESS/MAXPPP
La nouvelle est passée inaperçue. Pourtant depuis samedi 24 octobre 2020 (date d’entrée en vigueur du couvre-feu en Haute-Vienne) le port du masque est obligatoire à Panazol.
Cette décision a été prise par le maire de la commune vendredi après-midi lors d’une cellule de crise, après l’annonce des mesures de la préfecture de la Haute-Vienne, afin d’harmoniser le port du masque sur l’ensemble de la commune et accompagner le couvre-feu instauré sur l’ensemble du département.

Je sais que cette décision de fera pas l’unanimité, mais j’en assume pleinement la responsabilité et les conséquences 

Fabien Doucet, maire de Panazol.


Cet arrêté n’est en effet pas issu d’un vote du conseil municipal, mais une décision de police du maire.
« J’ai décidé d’aller au-delà des consignes préfectorales en prenant un arrêtant obligeant le port du masque en zone urbaine », explique l’édile dans un communiqué de presse.

Le maire justifie son choix en évoquant « une situation sanitaire préoccupante, compliquée et dangereuse ». Il cite les indicateurs qui n’ont cessé de se dégrader en Haute-Vienne et explique qu’ « il faut tout faire pour enrayer cette évolution inquiétante ».

Cet arrêté obligeant le port du masque s’applique dans la zone « urbaine » de la commune (délimitée par les panneaux d’entrée et de sortie de la ville). Le secteur rural et les chemins de long de la vallée de la Vienne et de l’Auzette ne sont pas concernés.

Sa durée d’application s’étend sur la toute période du couvre-feu départemental, au moins jusqu’au 14 novembre 2020.

En cas de non port du masque, l’amende est de 135€.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société