Plongée dans les souterrains ruraux médiévaux du Limousin

Ils sont méconnus et pourtant très nombreux sous notre sous-sol limousin : les souterrains ruraux. Rien que dans le secteur du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin, plus de 300 y sont répertoriés. Aujourd'hui, on en sait un peu plus sur ces abris creusés de la main de l'homme au Moyen-Âge.
Pour s'y aventurer, il ne faut pas être claustrophobique... Ces souterrains construits entre le 10ème et le 14ème siècle, sont très exigus : 75 cms de large, un petit mètre de hauteur. Des cavités qui courrent souvent sur 20 ou 40 mètres. On estime qu'il fallait environ six mois pour les creuser.
 

Des abris souterrains


Ces souterrains, qui avaient été creusés à partir des habitations de l'époque, servaient de lieu de stockage pour les denrées alimentaires, mais aussi certainement d'abri temporaire, pour se protéger des dangers ou de la température extérieure.
Aujourd'hui, il ne reste pas de trace évidente d'une occupation humaine dans ces souterrains, mais des fouilles ont permis de retrouver des restes de poteries ou de vannerie.
 

Comment les conserver ?


Près de mille ans après leur construction, la plupart de ces souterrains est en mauvais était. Les parois ont été fragilisées par des constructions en surface, les racines d'arbres ou des infiltrations d'eau. Certains ouvrages menacent purement et simplement de s'effonder, aussi il est bien entendu totalement déconseillé de s'y aventurer.
Le service régional d'archéologie travaille à la préservation de ces souterrains, qui font partie du patrimoine historique de la région.
 
Les souterrains ruraux en Limousin


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sorties et loisirs histoire société