De nombreux habitants du secteur de Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne ne veulent plus de mines d'or. Alors que la dernière a fermé en 2002, un nouveau permis d'exploitation a été déposé, et ils sont inquiets.

Une soixantaine de personnes s'est réunie lundi 11 février 2019 à Château-Chervix, conviées par l'association Stop Mines. Des habitants majoritairement d'accord : ils ne veulent pas d'une nouvelle mine d'or près de chez eux

 







Dans ce secteur, des dizaines de mines d'or ont été exploitées, pendant plusieurs siècles. La dernière a fermé en 2002, au Chalard. Et les habitants en ont gardé de mauvais souvenirs, comme la nuisance sonore due au passage des camions, ou des tonnes de déblais. 
 

Un pari sur l'avenir



Depuis deux ans, Cordier Mines détient un permis de recherches exclusif attribué par l'Etat. Il concerne 261 km2.

Pour le moment, la réouverture d'une mine d'or semble pourtant improbable. Sauf que le prix de l'or est en augmentation. Il y a 20 ans, il valait 10 000 euros le kilo, contre 37 000 euros aujourd'hui. Qui sait si son exploitation ne pourrait pas redevenir rentable dans quelques années... La compagnie minière semble parier sur cet avenir. 

 


 
 
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité