• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Saint-Yrieix-la-Perche : non aux mines d'or

Le cours de l'or est passé de 10 000 euros le kg il y a 20 ans à 37 000 aujourd'hui / © MAXPPP/Julio Pelaez
Le cours de l'or est passé de 10 000 euros le kg il y a 20 ans à 37 000 aujourd'hui / © MAXPPP/Julio Pelaez

De nombreux habitants du secteur de Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne ne veulent plus de mines d'or. Alors que la dernière a fermé en 2002, un nouveau permis d'exploitation a été déposé, et ils sont inquiets.

Par France Lemaire

Une soixantaine de personnes s'est réunie lundi 11 février 2019 à Château-Chervix, conviées par l'association Stop Mines. Des habitants majoritairement d'accord : ils ne veulent pas d'une nouvelle mine d'or près de chez eux

 
Une soixantaine de personnes venues s'informer auprès de l'association Stop Mines à Château-Chervix (87) / © Charles Lemercier
Une soixantaine de personnes venues s'informer auprès de l'association Stop Mines à Château-Chervix (87) / © Charles Lemercier






Dans ce secteur, des dizaines de mines d'or ont été exploitées, pendant plusieurs siècles. La dernière a fermé en 2002, au Chalard. Et les habitants en ont gardé de mauvais souvenirs, comme la nuisance sonore due au passage des camions, ou des tonnes de déblais. 
 

Un pari sur l'avenir



Depuis deux ans, Cordier Mines détient un permis de recherches exclusif attribué par l'Etat. Il concerne 261 km2.

Pour le moment, la réouverture d'une mine d'or semble pourtant improbable. Sauf que le prix de l'or est en augmentation. Il y a 20 ans, il valait 10 000 euros le kilo, contre 37 000 euros aujourd'hui. Qui sait si son exploitation ne pourrait pas redevenir rentable dans quelques années... La compagnie minière semble parier sur cet avenir. 

 
Non à une nouvelle exploitation de l'or dans le Sud de la Haute-Vienne
L'association stop mines 87 organisait lundi 12 février 2019 une réunion publique d'informations sur la commune de Chateau-Chervix, dans le sud de la Haute-Vienne. Dans ce secteur, une filiale d'un groupe minier australien a obtenu un permis de recherche. Mais rouvrir une mine d'or est, pour des habitants, une très mauvaise idée. Intervenants dans le reportage : Françoise Etay, habitante de Château-Chervix ♦ Frédéric Laugere, habitant de Château-Chervix ♦ Jean-Luc Celerier, 1er adjoint mairie de Château-Chervix ♦ Sandrine Miramont, habitante de Château-Chervix ♦ Julien Losfeld, membre de Stop Mines 87/24 - Christophe Bodin, Charles Lemercier et Xavier Beaudlet


 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Regards d'été : réouverture du musée basque

Les + Lus