Tournoi de feetbool à la Jonchère-Saint-Maurice

Vous avez dit feetbool ... kézako ? C'est une toute nouvelle activité sportive qui fusionne le football et la pétanque. Sacrilège pour certains, curiosité pour d'autres, ce sport créé par un vendéen a aujourd'hui son premier tournoi à la Jonchère-Saint-Maurice et la convivialité est au rendez-vous.

© Colyne Rongère France 3 Limousin
Le principe du feetbool, on le comprend assez vite : shooter dans de petits ballons, numérotés ou pas, et approcher le plus possible la cible : un ballon blanc. Bien sûr, ce jeu se joue en équipes et les points se prennent au plus près de la cible. Rien de bien compliqué quand on connait les règles de la pétanque. Mais ici, point de boule en acier, seulement des mini ballons de foot et pas évident de pointer !
 

On joue au foot mais de façon plus précise, avec des petits ballons sur des petits terrains, ça parait simple mais ce n’est pas si facile d’être précis… je suis un très mauvais joueur de pétanque mais là ça allie les deux, ça va, on a gagné deux matchs, ça va plutôt bien

Seyfullah Gocgun, arbitre de foot et amateur de feetbool, participant du tournoi


Les joueurs apprécient la convivialité et même si l'esprit de compétition est là, l'essentiel est naturellement la bonne humeur de chacun.
  

Un jeu pour toute la famille


Philippe Guesdon, un vendéen, a créé et conçu ce jeu il y a 6 ans. Un jeu breveté, qui peut se jouer à la plage, sur l’herbe, sur un terrain de foot… la pratique est aisée par toutes et tous, quelque soit son âge. Le but, apprendre à maitriser la puissance et la justesse de son tir au pied.
 

Pétanque… foot… au final, le feetboule est un troisième sport qui demande précision, dextérité et technicité.

Philippe Guesdon, créateur du feetbool


C'est pendant le confinement que Philippe Guesdon, le créateur du jeu, et Jérémy Javerliat, président du club de football de la Jonchère-Saint-Maurice, se sont contactés et ont arrêté le principe de ce tournoi amical pour évaluer l’intérêt du jeu. Ils espèrent le faire connaître et étendre sa pratique un peu partout dans les régions voisines. Pratiqué uniquement en France pour le moment, il est essentiellement connu dans l’ouest où il est né. Aujourd’hui, les participants viennent de Creuse, de Corrèze ou sont de la Jonchère-Saint-Maurice.
 

On a prévu de faire un tournoi par an minimum et monter en puissance, puisque on peut aller jusqu’à 16 zones de pratiques sur ce terrain

Jérémy Javerliat, président du club de football de la Jonchère-Saint-Maurice


A ce tournoi, 21 équipes de deux joueurs s'affrontent : fille, garçon, amis ou membres d'une même famille.
 
Tournoi de feetbool à la Jonchère-Saint-Maurice

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport jeux sorties et loisirs