Incendie de forêt à Bédenac : le feu est maîtrisé. La piste criminelle est privilégiée

incendie forêt de Bédenac (17) / © Adrien Chainier
incendie forêt de Bédenac (17) / © Adrien Chainier

205 hectares de forêt ont été détruits à Bédenac depuis l'incendie qui s'est déclaré hier en milieu d'après-midi. La mobilisation de 450 pompiers venus de nombreux départements voisins a permis de fixer l'incendie mais sans qu'il soit ce jeudi matin encore maîtrisé.

Par Fabrice Bidault

La piste criminelle privilégiée

Selon nos informations, quatre départs de feu ont été recensés dans une zone de 10 km autour de Bédenac en Charente-Maritime. La piste criminelle est donc privilégiée par les enquêteurs.

Point de situation ce jeudi - 18h

Les opérations de noyage afin de prévenir des reprises de feux et de nettoyage (déblaiement) demandées à des entreprises de travaux publics sont terminées.
Les opérations vont se poursuivre afin de procéder à l’extinction totale de l’incendie. Dans ce cadre, six groupes de feux de forêt de Charente-Maritime (100 pompiers, 30 véhicules environ) restent mobilisés sur place durant toute la nuit de jeudi et vendredi.
Un poste de commandement colonne reste sur site pour coordonner l’engagement des moyens mobilisés.
Les routes 158 et 271 sont toujours fermées à la circulation.
Par ailleurs, suite à trois détonations ayant retenti depuis hier, le centre de déminage s’est rendu sur place dès ce matin à la demande du préfet. Deux munitions datant a priori de la 2nde guerre mondiale ont été trouvées et immédiatement prises en compte, puis détruits sur place.

Point de situation ce jeudi - 10h

La préfecture de Charente-Maritime indique qu'après reconnaissance aérienne, l’étendue du sinistre est estimée à 170 hectares de forêt brûlée.
A ce stade deux foyers sont encore actifs et de nombreuses fumerolles restent visibles. Un renforcement du vent est annoncé en début de journée.
La situation nécessite l’engagement important des sapeurs-pompiers qui procèdent à des opérations de noyage afin de prévenir des reprises de feux. Des engins de déforestage sont déployés avec le concours de la commune et d’entreprises privées. Des moyens aériens seront engagés dans la matinée afin de fixer le feu par l’épandage de retardant.

De nombreux moyens déployés sur le terrain

  • 17 groupes de feu de forêt sont engagés soit :
  • 400 sapeurs-pompiers de la Charente-Maritime et des SDIS de toute la région Nouvelle-aquitaine et plus de 100 véhicules engagés.
  • Un sapeur-pompier a été incommodé par les fumées.
  • 20 gendarmes sont mobilisés.
Le Centre opérationnel départemental en préfecture reste activé. Il est recommandé de limiter tout déplacement dans le secteur et de respecter les consignes de circulation sur place.

La préfecture de Charente-Maritime a diffusé ce jeudi matin un communiqué indiquant que l'incendie de Bédenac "est fixé sur un périmètre de 150 hectares de forêt détruits, mais il n'est pas encore maîtrisé".

Le feu ne menace plus de zone d'habitation, et les conditions météorologiques annoncent un léger vent orienté nord.
Ce mercredi, les rafales soufflaient à 40 km/h. Une reconnaissance aérienne est prévue au lever du jour.

Trois explosions d'obus

Un avion type Dash de chez Bombardier largue depuis ce jeudi matin du produit retardant sur un acien camp militaire où sont entreposées des munitions allemandes, américaines ou anglaises (obus de la deuxième Guerre Mondiale).

La ligne LGV coupée une grande partie de la nuit a été rouverte vers 4h30 du matin, mais les trains circulent à vitesse réduite. Les trains ont été déviés par l'ancienne ligne et cela a occasionné d'importants retards.
Deux axes routiers restent fermés et font l'objet de déviation : la RD 158 à l'ouest de Bédenac et la RD271 au sud.

A 8 h ce matin, 400 pompiers sont engagés venus de Charente-Maritime et des Services Départementaux d'Incendie et de Secrours (SDIS) de toute la région, avec plus de 100 véhicules engagés. 25 personnes ont été temporairement relogées.

Images des sapeurs-pompiers du SDIS 17 (drone)

 

Photos impressionnantes de l’incendie dans la forêt de Bédenac (17) – Par Adrien Chainier

Incendie forêt de Bédenac (17)

Déjà en 1976, 1.000 hectares étaient partis en fumée près de Royan

Incendie forêt de la Coubre - 20/08/1976
En août 1976, un énorme incendie ravageait plus de 1.000 hectares de la forêt de la Coubre autour de Royan. Durant deux jours et deux nuits, les pompiers ont lutté contre le feu. Témoignage de Didier Besson, jeune lieutenant à caserne de La Rochelle cette année-là. - France Télévisions


Revoir notre page spéciale dans le JT 12/13


L'incendie de Bédenac vu du ciel depuis l'hélicoptère de la Sécurité Civile "Dragon 17"

Suivez l'évolution avec notre équipe sur place

A lire aussi

Sur le même sujet

L'empreinte de Kelly Slater

Les + Lus