Infirmiers : pas de crise de la vocation à l'Institut De Formation aux Métiers de la Santé de Périgueux

Contrairement aux idées reçues, la crise sanitaire ne semble pas entamer la motivation des jeunes pour les métiers de la santé. Installé cette année sur le Campus, l'IFMS de Périgueux qui forme les infirmiers et aides-soignants a fait, comme par le passé, le plein de jeunes recrues pour la rentrée

On forme des infirmiers à Périgueux depuis 1941. 80 ans plus tard, nouveau nom, nouveau lieu : l'Institut de Formation en Soins Infirmiers et l'Institut de Formation des Aides-Soignants implantés jusqu'alors sur le site du Centre hospitalier de Périgueux deviennent désormais l'Institut De Formation aux Métiers de la Santé (IFMS) et déménagent sur le campus universitaire du Périgord.

Nouveaux locaux, nouvelles méthodes

4 étages d'un nouveau bâtiment situé rue Jean Secret, entre l’INSPE et l’IUT équipé de matériels récents pour répondre aux changements de méthode d'enseignement.

Témoins de ce progrès, les élèves n'ont plus à apprendre le contact humain avec de vrais patients. Moins fragiles, plus disponibles et sans doute moins complexes à faire étudier par les élèves, ils auront ces mannequins équipés de capteurs à la place. Dissimulé derrière une vitre sans tain, l'examinateur prépare un scénario et confronte l'élève à la situation face à sa poupée de plastique. Un peu comme si il apprenait à conduire une voiture dans un simulateur. Ne reste plus qu'à espérer que les vrais patients auront ensuite la décence de se réagir aussi mécaniquement que les mannequins.

L'opération, financée par un plan État-Région, aura coûté 6,5 Millions d'€uros auxquels on a abondé 320 000 €uros pour l'équipement.

Plus de 150 étudiants

Nouveau nom, nouveau lieu, mais mêmes fonctions, l'IFMS dispense toujours deux formations : Une formation sur 3 ans en soins infirmiers pour une promotion de 90 étudiants et une formation d’aides-soignants de 10 mois pour 50 élèves en parcours complet et 15 à 20 élèves en parcours partiels. Il s'agit du seul établissement pouvant dispenser une formation d'infirmiers en Dordogne, alors que la formation d'Aides-Soignants est possible dans trois autres établissements.

Toujours aussi motivés

Chaque année, la formation sélectionne ses étudiants infirmiers parmi un millier de candidatures déposées. Cette année, les chiffres ont été exactement les mêmes, tout comme pour la formation d'aide-soignants. Signe que le contexte particulièrement tendu révélé par la crise sanitaire ne rebute pas les candidats, du moins lors de leur formation.

VIDEO : à la découverte des manèges de la foire Saint-Romain 2018 sur la presqu'île Saint-Gervais avec JB. Pattier et S. L'Hôte

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation