Soupçons de viol en réunion : des armes et d'importantes quantités de drogue découvertes chez un des suspects

Trois hommes ont été placés en garde à vue, soupçonnés d'avoir violé une femme en réunion à Capbreton, dans les Landes. L'enquête révèle un trafic de stupéfiant organisé. Deux hommes ont été mis en examen.

Ce sont deux enquêtes distinctes qui vont désormais être menées par le parquet de Dax. L'une portant sur des faits de viol en réunion, remontant à la nuit du 1er au 2 juin à Capbreton, dans les Landes.  L'autre pour trafic de produits stupéfiants. Après la plainte d'une femme de 33 ans, trois personnes avaient été placées en garde à vue.

Cannabis et cocaïne découverts

Lors de la perquisition effectuée au domicile de l'un des suspects, plusieurs centaines de grammes de cannabis, de cocaïne, de produits destinés à couper les stupéfiants ont été découverts par les enquêteurs. Deux armes de catégorie B ont également été saisies, une arme de poing, et un fusil à canon scié, ainsi qu'une somme de 11 000 euros en liquide.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un réseau de trafiquants installés dans les Landes depuis le début de l'année 2023. Jeudi 6 juin a donc été ouverte une nouvelle information judiciaire auprès d'un juge d'instruction de Dax, sur le volet "stupéfiants" de cette affaire.
Deux hommes de 28 et 43 ans ont été mis en examen pour acquisition, détention, offre ou cession de produits stupéfiants. Déjà connus des services de police pour des atteintes aux biens, ils ont été placés en détention provisoire.

Le troisième individu interpellé dimanche dernier est sorti libre de garde à vue.

Soupçons de viol en réunion

Cette affaire a débuté samedi 1er juin. Une habitante de Cambo-les-bains, au Pays basque, âgée de 33 ans aurait fait connaissance avec ses agresseurs via coco.gg, un site de rencontre internet.

Ils seraient venus la chercher chez elle, pour la conduire jusqu'à Capbreton, au prétexte d'une soirée festive. Alcool, cocaïne, puis la jeune femme est enfermée dans une des chambres de la maison, et contrainte, sous la menace d'une arme, à des actes sexuels.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la victime a réussi à s'enfuir, les trois hommes s'étant endormis. Elle se rend à la gendarmerie pour dénoncer les faits. Le parquet de Dax est saisi. Les trois auteurs présumés sont arrêtés et placés en garde à vue.

Site internet dangereux

Le procureur de la République de Dax, alerte les usagers du site coco.gg sur des infractions commises via le site de rencontre Coco. Plusieurs affaires ont été révélées ces dernières semaines, notamment des faits de corruption de mineur, de recours aggravés à la prostitution.

De cas de violences volontaires commises en réunion, avec des guet-apens à l'occasion de faux rendez-vous amoureux fixés via ce site

Benoît Fontaine

Procureur de la République de Dax

Le procureur de la République indique qu'une réponse pénale de la plus grande fermeté sera apportée à ces faits, et appelle ses éventuels utilisateurs à la plus grande vigilance.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité