Incendies en cours en Gironde et dans les Landes : 10 000 habitants évacués, 6 200 hectares brûlés et le feu progresse toujours

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L avec Maria Laforcade et Guillaume Decaix

Une repise du gigantesque feu de Landiras en Gironde a atteint les Landes dans la nuit de mardi à ce mercredi 10 août. Le feu virulent avance toujours. Ce soir, 900 sapeurs-pompiers sont mobilisés. 10 000 personnes ont été évacuées et 6200 hectares de forêt sont brûlés. Pour Gérald Darmanin, la reprise des incendies serait "le fait d'incendiaires".

Ce soir, le feu progresse toujours dans le secteur de Belin-Béliet qui est sous surveillance ainsi que Saint-Magne. Les sapeurs-pompiers vont passer un nouvelle nuit à combattre les flammes avec un feu qui avance à 1 km par heure, c'est très rapide. 

10 000 habitants évacués

Il y a trois blessés dont un grave parmi les sapeurs-pompiers, et aucun blessé parmi les civils grâce au travail des secours et des évacuations préventives. "Ce soir, la priorité est de protéger les habitations et de limiter l'avancée du feu qui créée ses propres vents et repart vers le nord et des zones déjà brûlées vers Belin-Béliet qui une zone très tendue à cette heure", a expliqué le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse invité du JT de 19 heures de France 3 Aquitaine.

Sur le terrain, 900 sapeurs-pompiers sont toujours mobilisés, soutenus par des moyens aériens importants de cinq avions et deux Dash.

A la mi-journée ce mercredi, les autorités ont décidé l'évacuation totale préventive de toute la commune de Saugnac-et-Muret qui compte 1081 habitants. Une partie de Saugnac avait été déjà évacuée en prévention dans la nuit.

Les autorités demandent d'éviter de circuler dans le secteur.

Dans les Landes, plusieurs hameaux ont également été évacués : Pichemonge (Mano), Peyrin, Capsus, Lombard, Lesbarere (Moustey). Les habitants évacués ont été dirigés dans la nuit de mardi à mercredi vers la salle des fêtes de Moustey. Deux cents hectares ont brûlés.

En Gironde, le feu qui s'est déclaré à Saint-Magne a brûlé 6000 hectares de forêt.

Le bourg de Béliet ( environ 250 personnes) est en cours à 16h30 ce mercredi, selon la préfecture de Gironde qui centralise les informations. Elle porte à près de 8000 le nombre de personnes évacuées. Des centres d'accueil sont ouverts sur les communes de Salles, Saint-Symphorien et le Barp. Aucun blessé à déplorer.

En revanche, côté girondin, 16 maisons ont été détruites par les flammes à Belin-Béliet où la maison de retraite devait être évacuée vers 15 heures ce mercredi.

VIDEO : voir en direct un largage de produit retardant sur une parcelle de pins en feu à Belin-Beliet avec les explications d'un sapeur-pompier " le feu progresse de 500 à 1000 mètres à l'heure" (image Guillaume Decaix)

durée de la vidéo : 27sec
Incendies en Gironde ©France télévisions

Darmanin évoque un acte criminel 

Des renforts sont arrivés des départements voisins, mais aussi de l'Hérault et de Marseille. Face à la situation, le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin a annoncé "plus de 1000 sapeurs-pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d'eau pour lutter contre les flammes".

Le ministre de l’Intérieur est en déplacement en Aveyron pour un hommage national au commandant des pompiers Pascal Allaire, décédé au feu. En marge de la cérémonie, il s’est exprimé sur la reprise des incendies en Gironde, laissant entendre ses soupçons sur une origine criminelle des départs de feu. "Ce matin, en Gironde, il y a eu 8 feux entre 8 heures et 9 heures qui ont démarré à quelques mètres d’intervalle"

J’ai de grandes suspicions que les reprises de feu soient le fait d’incendiaires

Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur

L'autoroute A63 coupée

    Le feu progresse dans les Landes et se rapproche rapidement de l'autoroute A63 qui a été coupée dans les deux sens.

    Le site de l’autoroute des Landes indique que "compte tenu de l’évolution des feux de forêts se rapprochant par l’est de l’A63, l’autoroute est totalement coupée", entre l’A660 et Liposthey (sortie 17) dans le sens Bordeaux vers Bayonne et en totalité sur l’A63, de Saint-Geours-de-Maremne (sortie 9) à Salles (diffuseur 21) dans le sens Bayonne vers Bordeaux. Rallier Bordeaux se fait par la D824 puis l’A65 et l’A62.

    Pour les Poids-lourds, le trafic est dévié dans les deux sens par l’A64 et l’A65. Le trafic venant d’Espagne est stoppé à Biriatou.

    ►L’autoroute A63 va être utilisée par les secours qui vont construire un pare-feu le long des voies. 

    Par ailleurs en Gironde, de nombreuses routes secondaires restent fermées. La liste est consultable sur le site du Conseil Départemental 

    Egalement, la navigation est interdite sur l’intégralité de la partie girondine du plan d’eau Cazaux situé sur la commune de la Teste-de-Buch.

    La navigation et les activités nautiques de loisir sont interdites sur la rivière Leyre dans la limite séparative des communes de Mios et Salles jusqu’à la limite du département de la Gironde.

    Le préfet délégué pour la défense et la sécurité de la zone sud-ouest demande aux riverains de ne pas se rendre sur les différents sinistres afin de ne pas gêner l'action des secours. Il recommande à chacun la plus grande vigilance.

    Le département de la Gironde est placé en vigilance rouge pour le risque incendie en forêt en raison des conditions météos.

    ►Cellule d’Information au Public : la préfecture a activé la cellule d’Information au public joignable au 0800 713 633 de 8h à 20h.
    ►Cellule psychologique : une cellule psychologique est joignable au numéro vert 0800 719 912.

    Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité