Incendies en Gironde : des milliers d'hectares brûlés après la reprise du feu, les habitants d'Hostens évacués pour la deuxième fois

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rachel Cotte

Un important incendie est en cours dans le Sud-Gironde, autour des communes d'Hostens et de Saint-Magne, sur le secteur de Landiras. Il s'est déclaré mardi dans l'après-midi. Ce mercredi matin, 6 000 hectares avaient déjà brûlé. 16 maisons ont été détruites à Belin-Béliet.

Les sapeurs-pompiers le redoutaient. Des reprises de feu se sont déclarées ce mardi 9 août en bordure de Landiras, secteur déjà ravagé par les incendies en juillet. Les flammes, extrêmement violentes, sont parties de Saint-Magne et se sont étendues au département des Landes.

Ce mercredi matin, on déplorait 6 000 hectares de forêt brulés sur le secteur d'Hostens. Une telle vitesse de propagation est inédite. 6 000 personnes ont dû être évacuées depuis Hostens, Saint-Magne et Belin-Béliet. 16 maisons ont brûlé sur cette commune. 

Menacée par les flammes, la commune Saugnacq-et-Muret dans les Landes (1091 habitants) va aussi être évacuée dans la journée à titre préventif, indique la préfecture.

"On va essayer de mettre tout le monde en sécurité"

Pour la commune d'Hostens, déjà évacuée préventivement en juillet, le drame se répète. "Il faut tenir parce qu'on n'a pas le choix", confiait hier soir Jean-Louis Dartiailh, maire du village. 

Des milliers de personnes ont ainsi dû partir dans la précipitation. "On était plus ou moins hébergés chez des amis, sauf qu'eux aussi sont évacués, donc on va chez les amis des amis, qui habitent un peu plus loin. On va essayer de mettre tout le monde en sécurité et on espère ne pas vivre le même épisode qu'il y a quelques semaines", expliquait un habitant en chargeant son coffre. 

"On pense que nos maisons ne risquent rien mais le problème c'est de savoir quand est-ce qu'on pourra revenir", lançait une autre habitante évacuée avec ses 3 enfants.

Préserver les vies humaines

Martin Guespereau, préfet délégué à la sécurité de Gironde, s'est exprimé ce mercredi matin lors d'un point presse sur la situation : "Notre objectif c'est de sauver des vies humaines. C'est pour ça que des évacuations préventives ont été faites et continueront aujourd'hui". 

Un camion et deux véhicules légers ont été détruits lors des interventions, sans faire de victime. Dans les Landes, deux sapeurs-pompiers ont été blessés. 

Les conditions météorologiques rendent la situation défavorable. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé à la mi-journée un renfort des moyens de lutte. 1 000 sapeurs-pompiers sont mobilisés, appuyés par des dispositifs aériens (9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d'eau). Parmi les unités appelées en renfort, on retrouve des soldats du feu venus de l'Hérault, de la Vienne, de Lot-et-Garonne ou encore de Dordogne. 

Plusieurs routes fermées à la circulation

Le front de l'incendie se dirigeant vers l'autoroute A63, celle-ci a dû être partiellement fermée, en direction de Bordeaux depuis Saint-Geours-de-Maremne. La circulation a aussi été coupée sur 13 routes départementales :

  • La RD 110, entre Hostens et Louchats 
  • La RD 5 entre Saint Magne et et l'intersection D5/D651 
  • La RD 651 entre Hostens et l'intersection Route de Hazera (au nord est de Saint Magne)
  • La D111E1 est fermée entre Saint Magne et la D651 
  • La D5E8 est fermée entre la D5 et la D111 (dans l'agglomération de Saint Magne) 
  • La D110E5 fermée entre D110 à Larrouy et la limite des Landes (la RD 134 est fermée dans les Landes) 
  • La D3 est fermée à Le Tuzan direction Hostens et une déviation est en place par la D115

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité