• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Landes : 1400 canards infectés par la grippe aviaire abattus

Photo d'illustration. / © Pixabay /Hans
Photo d'illustration. / © Pixabay /Hans

À Saint-Jean-de-Lier, 1400 canards ont été abattus samedi 23 décembre car ils étaient infectés par le virus de la grippe aviaire. Cette mesure de prévention, en accord avec les producteurs, devrait éviter sa dispersion, juste avant les fêtes de Noël.

Par Margaux Dubieilh

Nous vous en parlions déjà ce jeudi : 1400 canards d'un élevage des Landes avaient été mis en quarantaine, suspectés d'avoir contracté la grippe aviaire. 

Des analyses complémentaires ont été effectuées et le 22 décembre, le résultats sont tombés. Finalement, "les essais conduits, s’ils mettaient en évidence la présence d’une bande de virus influenza type H5, ne permettaient pas d’en caractériser sa virulence.", explique un communiqué de presse envoyé par la préfécture des Landes.

Devant l'impossibilité de déterminer la capacité du virus à contaminer d'autres élevages, la préfecture a tout de même décidé, en accord avec les producteurs, d'abattre préventivement la totalité des canards. A l’issue de cet abattage, la zone de contrôle temporaire a été recentrée
sur les deux communes de Saint-Jean-de-Lier et Vic d’Auribat.

Dans le Lot-et-Garonne, la même situation était arrivée début décembre, mais avait eu un dénouement différent : 12 000 canards, contaminés eux-aussi par la grippe aviaire, avaient été mis en quarantaine. Cependant, comme la souche n'était pas virulente au vu des expertises, ceux-ci n'ont pas été abattus. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Festival des Rencontres Buissonnières

Les + Lus