Stade Montois : le club met en vente des carrés de pelouse du stade Boniface

Le Stade Montois aura une toute nouvelle pelouse synthétique pour la saison prochaine. Un premier changement sur le stade Boniface depuis 1965. Pour l'occasion, la ville vend symboliquement des carrés de pelouse. De quoi emporter des souvenirs et un petit peu d'histoire du rugby montois chez soi.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est une grande page de l'histoire du Stade Montois qui se tourne. La saison de Pro D2 vient à peine de se terminer, que le club est déjà tourné vers l'avenir. Une toute nouvelle pelouse synthétique devrait remplacer celle du stade André et Guy Boniface qui date de 1965. Un morceau d'histoire que les amoureux du rugby montois peuvent emporter chez eux. 

"Emporter un petit morceau d'histoire"

La saison prochaine, le stade Boniface aura une pelouse flambant neuve. "On est sur une pratique de haut niveau, mais aussi un style de rugby qui a fait notre identité. Ce rugby où il y a besoin de passes et de déploiement de jeu rapide. On avait 2-3 mois de l'année qui étaient compliqués, donc ça va permettre la pratique de rugby en tout temps, justifie le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot. Cela fait depuis 1965 qu'on joue sur cette pelouse, nos jardiniers font des exploits, mais au bout d'un moment, il fallait changer."

Mais en 58 ans de présence au stade Boniface, le gazon a vu passer de nombreux exploits. Si bien qu'il était difficile pour certains fans du Stade Montois de le voir partir comme cela. La municipalité a alors décidé de vendre des carrés de cette pelouse sacrée, à 10 euros le carré. Les bénéfices de la vente seront reversés à l'école de rugby du club. "C'est d'abord symbolique. Vous imaginez bien que l'on ne va pas financer nos travaux avec la vente de ces carrés de pelouse. L'idée, c'est de permettre aux amoureux du Stade Montois d'emporter un petit morceau de cette histoire.", continue Charles Dayot.

"C'est beaucoup d'émotions"

Une opération qui obtient un certain succès en ce premier jour de vente. "Je vais l'offrir à mon père, qui est fan du Stade Montois depuis très longtemps, pour la fête des pères", se réjouit un homme venu acheter son carré de pelouse. Parfois l'émotion est bien présente. Janine Requenna, femme d'Yves Requenna ancien joueur et dirigeant du Stade Montois, est, elle aussi, venue prendre son carré de pelouse : "Mon mari a foulé cette pelouse et là, je m'en vais de ce pas mettre ce carré sur sa tombe. Dès que j'ai su ça hier, je me suis dit que j'allais faire ça. C'est beaucoup d'émotions."

Une émotion partagée par l'ancien joueur Bernard Couralet qui se rappelle encore l'inauguration en 1965 qu'il a vécue sur le terrain, le maillot du Stade Montois sur les épaules. "J'étais là dès le début et j'y ai joué jusqu'en 1969. J'ai beaucoup de souvenir ici en tête. Je me rappelle des essais que j'ai marqués. À l'époque, il y a beaucoup d'équipes qui repartaient d'ici avec un carton, sourit le champion de France 1963 avec le Stade Montois. À l'extérieur, on ne gagnait peut-être pas tout le temps, mais ici, on était respecté."

Pour l'occasion, les jeunes de l'école de rugby du Stade Montois étaient également présents et échangent avec les anciennes gloires du Stade Montois qui ont fait le déplacement. "Cela leur permet de découvrir l'histoire du club dans lequel ils jouent et que c'est plus qu'un simple carré de pelouse", apprécie le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot.

L'ancienne pelouse partira définitivement le 19 juin afin d'entamer les travaux pour la nouvelle. Mais quelques carrés vont être conservés au club quoi qu'il arrive, comme l'annonce Charles Dayot : "Le club et la ville ont pas mal de projets pour faire évoluer ce stade. Peut-être qu'il y aura un emplacement où on pourra se recueillir sur ce carré de pelouse qui a vu tant d'exploits." En plus du jardin des amoureux du Stade Montois venu acheter leur morceau de pelouse, quelques brins d'herbes pourraient bien être à l'honneur dans un musée retraçant l'histoire du club.