Le Limoges CSP sort de l'Eurocoupe sans démériter

Le CSP s'est imposé d'un point sur le parquet de Gran Canaria, 77-78. L'équipe devait gagner avec 18 points d'avance pour rattraper son retard du match aller et se qualifier en quart de finale.

On y croit

Le CSP entame le match sur un bon rythme. La défense est solide, l’adresse au rendez-vous, Nobel Boungou-Colo de loin, Ali Traoré sous le panier.
Limoges prend jusqu’à 11 points d’avance.
Mais après un temps mort, Gran Canaria revient. Un Bo McCalebb efficace permet tout de même au CSP de garder 6 points d’avance après 10 minutes, 18-24. L’exploit est encore possible.

Le deuxième quart temps est plus compliqué.
Trop d’erreurs côté limougeaud, les espagnols reviennent et prennent la tête des opérations.
Le CSP ne se laisse pas enfoncer la tête sous l’eau et égalise avant la mi-temps 42-42.
Rien n’est joué, mais l’objectif paraît compliqué à atteindre.

Courage

Le 3e quart temps démarre mollement des deux côtés : fautes et maladresses.
Mais c’est le CSP, par Ali Traoré, qui remet de l’ambiance sur le parquet. Limoges passe une série de 8 points à 0 et prend 8 points d’avance au score.
Gran Cnaria ne lâche rien, et la période se termine sur un panier au buzzer d’Ali Traoré, 54-61. Plus que 11 points et c’est bon…

Et le CSP garde la tête, avec application. Mais l'écart ne se creuse jamais assez, +9 au maximum.
L'impressionnant Bo McCalleb et ses coéquipiers réalisent un bon match sans changer le cours de l'histoire écrite au match aller.
Dans les dernières minutes, le public de Las Palmas peut même saluer avec fougue le retour au score de son équipe.
Le CSP ne s'impose que d'un point, 77-78.