Les écoliers de Corrèze et de Creuse tombent les masques

Publié le
Écrit par Annaick Demars
Comme ces élèves de Labouheyre dans les Landes, les écoliers de Creuse et de Corrèze ont pu tomber le masque le 4 octobre 2021
Comme ces élèves de Labouheyre dans les Landes, les écoliers de Creuse et de Corrèze ont pu tomber le masque le 4 octobre 2021 © PHILIPPE LOPEZ / AFP

Depuis le 4 octobre 2021, le port du masque n'est plus obligatoire dans les écoles primaires creusoises et corréziennes car le taux d'incidence dans ces deux départements est inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants. Si la tendance se confirme, la Haute-Vienne pourrait suivre.

Depuis le 4 octobre 2021, le port du masque n'est plus obligatoire à l'intérieur des écoles primaires creusoises et corréziennes car le taux d'incidence dans ces départements est inférieur à 50 cas pour 100 000 habitants. C'est donc le soulagement pour ce père de famille rencontré devant l'école Cerclier à Guéret.

 

C'est une libération pour les enfants. Je pense qu'ils vont pouvoir s'épanouir. Depuis deux ans, c'est compliqué donc c'est un plus pour leur épanouissement au sein de l'école.

Halis Haydin, parent d'élève à l'école Cerclier de Guéret

A contrario, d'autres parents sont plus sceptiques sur la levée des restrictions. C'est le cas de Maoulida Achiraffi : "Je suis tout-à-fait d'accord s'ils l'enlèvent dans la cour pour jouer mais dans les classes, dans les endroits fermés, ils devraient porter le masque" explique-t-il. 

 

Le masque maintenu pour les adultes

Les adultes travaillant au sein des établissements -enseignants, assistants d'éducation ou personnels des collectivités locales- doivent, eux, conserver le masque. Les autorités n'excluent pas la levée de cette obligation si la situation continue à s'améliorer. Par ailleurs, les mesures sanitaires sont renforcées dans le cadre du niveau 1 du protocole avec davantage de lavages de mains et d'aération.

 

Bientôt la Haute-Vienne ?

En France, la levée du port du masque est appliquée pour les élèves du CP au CM2 dans les écoles de 47 départements à partir de ce 4 octobre 2021. En Limousin, Corrèze et Creuse ont des taux qui sont en-dessous des 20 cas pour 100 000 habitants. Ce n'est pas le cas en Haute-Vienne, où ce taux est pourtant passé sous la barre des 50 cas en ce 4 octobre. Mais pour que les élèves puissent retirer leur masque à l'école, il faudrait que le taux d'incidence reste inférieur à 50 durant cinq jours consécutifs

 

Le Snuipp-FSU, premier syndicat dans le primaire, a dénoncé le 30 septembre dans un communiqué national "l'incohérence et le manque de projection de la gestion de la crise sanitaire dans les écoles" tout prônant "la prudence". Du côté du rectorat de Limoges, on précise que "chaque fin de semaine, les indicateurs seront regardés de prés dans chacun de nos trois départements afin d'adapter les règles". 

A l'heure actuelle, un cas de Covid dans une classe en primaire entraîne une fermeture. Selon l'AFP, dix départements devraient expérimenter un nouveau protocole sanitaire à l'école : il s'agira de ne plus fermer une classe dès le premier cas positif et de tester tous les élèves, isolant seulement les cas positifs. La date de début d'expérimentation n'est pas encore fixée. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.