Législatives 2022 en Lot-et-Garonne. Barrage au Rassemblement national : Alexandre Freschi annonce maintenir sa candidature, Maryse Combres se retire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Maïté Koda avec Jean Poustis

Dans la 2e circonscription du Lot-et-Garonne, le candidat Ensemble ! et député sortant Alexandre Freschi, annonce maintenir sa candidature au 2e tour, malgré les sommations de son parti à se retirer pour faire barrage au Rassemblement national. Dans la 1ere circonscription, qui fait également l'objet d'une triangulaire, la candidate Nupes se désiste.

Il refuse donc de retirer sa candidature. Le député sortant investi par Ensemble ! Alexandre Freschi a tenu une conférence de presse ce mardi à Marmande : il sera donc bien au deuxième tour des élections législatives dans la 2e circonscription du Lot-et-Garonne.

Un candidat "débranché"

Alexandre Freschi, qui ne se présente plus comme un membre de la majorité présidentielle - il a reconnu avoir été "débranché"-  a précisé sa position dans un communiqué, dans lequel il s'adresse "à ceux qui refusent les extrêmes". " Nous ne cédons pas aux appareils politiques, les soutiens locaux et l'ancrage territorial sont bien plus puissants", écrit le député sortant.

La France ne peut pas être gouvernée par des forces politiques immatures, liées à un passé ou un avenir politique dangereux.

Alexandre Freschi, député sortant de la 2e circonscription du Lot-et-Garonne

Communiqué

Au premier tour de ces élections législatives, c'est la candidate Hélène Laporte, du Rassemblement national, qui est arrivée en tête dans la deuxième circonscription, avec plus de 30% des voix.  Elle est suivie par le représentant de la Nouvelle union populaire écologique et sociale, Christophe Courrègelongue, et le député sortant Alexandre Freschi. Seules 164 voix séparent le candidat de la Nupes et le représentant de la majorité présidentielle.

Le candidat d'Ensemble !  se retrouve donc dernier qualifié d'une triangulaire. Une configuration qui permet à Hélène Laporte de se présenter en immense favorite de ce deuxième tour.

Front républicain

Ce lundi, les appels au barrage au Rassemblement national, et donc, au retrait d'Alexandre Freschi, se sont pourtant multipliés.  " J ’appelle solennellement les candidats arrivés en troisième position des élections législatives et pouvant se maintenir au second tour, (...) à se désister en faveur du candidat républicain mieux placé qu’eux", écrivait la présidente socialiste du conseil départemental Sophie Borderie, dans un communiqué. 

La même Sophie Borderie, apprenant le maintien de la candidature d'Alexandre Freschi, a qualifié son attitude " d'irresponsable et mortifère". " A. Freschi pratique la politique de la terre brulée, du « après moi le déluge » !", a-t-elle tweeté.

Lundi soir, c'est  Ensemble ! qui appelait le candidat de la majorité présidentielle à se retirer, et enjoint les électeurs à se mobiliser pour Christophe Courrègelongue. Dans un tweet, le ministre de la Fonction publique et délégué général d'En Marche ! Stanislas Guérini saluait, un peu trop vite donc, ce qu'il considérait comme une décision actée par  Alexandre Freschi.

Au soir du premier tour, Alexandre Freschi excluait de se retirer

En dépit des ces consignes, Alexandre Freschi refuse donc d'abandonner la course.  Déjà ce dimanche, alors qu'il était interrogé par France 3 Aquitaine, il excluait fermement toute possibilité de retrait. Il rappelait avoir "combattu le Rassemblement national pendant toute [sa] campagne" . 

" Je ne laisserai pas les citoyens avoir le choix entre deux extrêmes" assurait alors le candidat, assurant être toujours mobilisé pour le second tour. On va faire une campagne, nouvelle, une campagne triomphante, parce qu'aujourd'hui, on veut que notre territoire sorte des difficultés dans lesquelles il est plongé depuis des années", poursuivait le député sortant. 

Voir la réaction d'Alexandre Freschi au soir du premier tour des législatives

Interrogé dimanche soir, après les résultats du 1er tour le plaçant en dernière position d'une triangulaire, le député sortant Ensemble !, Alexandre Freschi excluait toute possibilité de retrait de sa candidature en vue de contrer le Rassemblement national. ©France 3 Aquitaine

Dans la circonscription d'Agen, Maryse Combres se désiste

Dans la 1ere circonscription du Lot-et-Garonne, où se dessine également une triangulaire, c'est Maryse Combres, la candidate Nupes-EELV qui était la moins bien positionnée. Et elle aussi a reçu des appels à se retirer, notamment du Parti communiste.

Après avoir laissé planer le doute pendant deux jours, elle a finalement annoncé son abandon de la course à l'Assemblée dans un communiqué mardi 14 juin, à quelques minutes de la clôture du dépôt des candidatures. Une décision prise " avec tristesse, mais aussi avec responsabilité". 

La configuration de ce premier tour en triangulaire, avec la présence dangereuse d’un candidat de l’extrême-droite, ne nous permet pas de maintenir sereinement une candidature de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale au second tour.

Maryse Combres, candidate Nupes dans la 1ere circonscription du Lot-et-Garonne

Source : communiqué de presse

" Je mesure parfaitement l’immense déception que cette décision engendrera auprès des électrices et électeurs de gauche", poursuit l'ex-candidate avant de rappeler que deux autres candidats de la Nupes sont toujours en lice dans les autres circonscriptions du département. " Pas une seule voix ne doit être donnée au Rassemblement National et à la famille politique de l’extrême-droite qu’il représente. Pas une seule", insiste-t-elle.

Quelle est la situation au soir du dépôt des candidatures en préfecture pour le second tour du 196 juin ? Le récit de Jean Poustis à Agen : 

Le point sur la situation dans les circonscriptions avec triangulaires. ©France 3 Aquitaine
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité