• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gilet jaunes du Lot-et-Garonne : pourquoi les stations-service de Marmande sont-elles fermées ?

© ftv
© ftv

En pleine semaine d'action des gilets jaunes, cinq stations-services de Marmande sont fermées depuis ce mercredi. Le résultat de négociations entre les gérants des stations et les gilets jaunes. 
 

Par Maïté Koda

Difficile de s'approvisionner en essence depuis mercredi à Marmande. Les stations-services des enseignes Leclerc, Intermarché, Géant Casino et Carrefour Market sont fermées depuis ce mercredi.


Le fruit d'une négociation avec les gilets jaunes. L'enseigne Leclerc est située à la sortie d'un rond-point desservant toute une zone commerciale. Un rond-point occupé chaque jour par les gilets jaunes qui avaient mis en place un barrage filtrant.

Résultat : les clients potentiels ne pouvaient accéder aux commerces, centre Leclerc y compris. "On a discuté avec eux et on est tombé sur un compromis, explique Guy Belooussoff, directeur de l'enseigne marmandaise.

 

On ferme notre station, et en échange, ils arrêtent les barrages filtrants.


Sur place, les revendications des gilets jaune sur le coût de la vie sont souvent partagées . "On a des clients qui manifestent avec les gilets jaunes, certains de nos salariés, même s'ils ne sont pas dans les rassemblements, soutiennent le mouvement."


Le carburant ne nous rapporte rien, il était à prix coûtant tout le mois

 

Une décision qui n'est pas sans influencer le chiffre d'affaires de l'enseigne pendant les journées d'action des manifestants. 
"Le carburant, chez nous, il ne nous rapporte rien, et en plus, il était à prix coûtant tout le mois, poursuit le directeur. Mais en fermant la station, on perd sur  l'alimentation.

Nous sommes en zone rurale, si nos clients ne peuvent pas faire le plein en même temps que leurs courses, ils vont ailleurs"
, précise Guy Belooussoff qui estime à 20% la diminution de son chiffre d'affaires.

Plusieurs des stations-services fermées sur la commune annonce qu'elles resteront vides au moins jusqu'à samedi 24 novembre, date d'une nouvelle journée d'action des gilets jaunes.
 

Sur le même sujet

Itinéraire bis en Limousin : La Jonchère-Saint-Maurice

Les + Lus