Municipales 2020 : le Rassemblement National va-t-il réussir son pari à Villeneuve-sur-Lot ?

© MEHDI FEDOUACH / AFP
© MEHDI FEDOUACH / AFP

Déjà implanté localement, le Rassemblement national aimerait ravir la mairie au maire socialiste sortant Patrick Cassany.

Par MK

C'est la grande question de ce scrutin. Le Rassemblement national peut-il réussir son pari et rafler la mairie de Villeneuve sur Lot ?
 

Le RN déjà implanté localement

Le parti espère bien continuer sur sa lancée des européennes, ou Jordan Bardella a obtenu 28,10% des voix, arrivant loin devant Nathalie Loiseau, la candidate LREM.

En deuxième position sur la liste RN, et désormais élue au Parlement européen figurait d'ailleurs une Villeneuvoise : Hélène Laporte, petite fille d'un ancien candidat Front national à Villeneuve-sur-Lot, et fille d'Isabelle Laporte, membre de l'opposition municipale à Villeneuve.

Car le parti de Jean-Marie puis Marine Le Pen ne cherche pas à s'implanter à Villeneuve, il l'est déjà. Le grand père d'Hélène Laporte. Jacques Laporte, était déjà candidat Front national à la fin des années 90.
 

 

Etienne Bousquet-Cassagne en tête de liste

Pour 2020, Etienne Bousquet Cassagne a été désigné tête de liste du Rassemblement national dans la commune.  Hélène Laporte figure sur sa liste. A peine trentenaire, Etienne est le fils de Serge Bousquet Cassagne, le président de le Coordination rurale et de la chambre d'Agriculture du département, forte personnalité locale.

C'est aussi un habitué des campagnes qui a déjà tenté sa chance aux municipales de 2014. Il obtient alors plus de 30% des voix au deuxième tour et siège depuis au conseil municipal.
Sa liste, qui doit être déposée avant le 27 février, n'est pourtant toujours pas complète. 
 

Une gauche éclatée


La ville de 23 000 habitants a été pendant onze ans dirigée par le socialiste Jérôme Cahuzac qui fut également député de la circonscription. Un de ses anciens adjoints, Alain Soubiran se présente aux municipales. L'homme, qui a quitté le parti socialiste, s'opposera donc à la liste de Patrick Cassany, le maire socialiste sortant.

Autres candidats : le centre droit Guillaume Lepers, de sensibilité macronisteThomas Bouyssonnie à la tête d'une liste citoyenne et  Bernard Piot (Debout la France) .

"Je ne pense pas qu'il a envie d'être maire, déclarait Patrick Cassany au sujet de Bousquet-Cassagne dans La Dépêche. Le parti lui a dit d’être candidat. Il l’est ".

C'est d'ailleurs certainement entre ces deux hommes que le duel se jouera, à moins que Lepers ne s'invite dans une triangulaire.
 

Sur le même sujet

Les + Lus