• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage du Grande America : fausse alerte à la marée noire sur la plage d'Hourtin, en Gironde

Voici l'une des photos postée par un internaute sur le groupe Alerte - Grande hier. D'après la préfecture et le maire de la commune, elle ne montre pas une pollution aux hydrocarbures, mais le phénomènes de boues rousses, c'est-à-dire la remontée d’éléments organiques. / © André De Jesus Sobreira / via Facebook
Voici l'une des photos postée par un internaute sur le groupe Alerte - Grande hier. D'après la préfecture et le maire de la commune, elle ne montre pas une pollution aux hydrocarbures, mais le phénomènes de boues rousses, c'est-à-dire la remontée d’éléments organiques. / © André De Jesus Sobreira / via Facebook

Des souillures sur la plage d'Hourtin, en Gironde, ont alerté les promeneurs ce samedi 16 mars. Après vérifications, il ne s'agit pas d'une pollution aux hydrocarbures après le naufrage du Grande America au large de La Rochelle, indique la préfecture de Nouvelle-Aquitaine. 

Par Alice Robinet

Non, les traces laissées par l'océan sur le sable d'Hourtin ce samedi 16 mars ne sont pas des hydrocarbures ayant fui des soutes du Grande America, indique la préfecture de Nouvelle-Aquitaine ce dimanche. 
 


La veille, les réseaux sociaux se sont enflammés lorsque plusieurs promeneurs ont posté des photos, principalement sur le groupe Alerte - Grande // comment aider. Un groupe qui rassemble plus de 2 000 volontaires prêts à aller nettoyer les plages d'Aquitaine.
 

Des vérifications nocturnes menées par les gendarmes 


Les photos postées par les internautes ont effectivement été prises sur la plage d'Hourtin ce samedi 16 mars, mais ne montrent donc pas une pollution aux hydrocarbures, après la vérification effectuée par les gendarmes de Gironde, qui se sont rendus sur les lieux dans la soirée. 
 

L'appel à la prudence des maires 


D'après le maire de Naujac, qui cite aussi son confrère d'Hourtin, le phénomène est celui, assez courant, des boues rousses, c'est-à-dire des déchets organiques qui remontent de l'océan, lequel a été très agité ces derniers jours. 
 
  
→ Reportage : fausse alerte à la marée noire sur la plage d'Hourtin, en Gironde
Naufrage du Grande America : fausse alerte à la marée noire sur la plage d'Hourtin, en Gironde
Intervenants : Jean-Marc Signoret, Maire de Hourtin, Jean-Bernard Dufourd, Maire de Naujac-sur-Mer Equipe : LOPEZ America, TUSCQ-MOUNET Sylvie, RABRÉAUD Charles
 

Les excuses de Sea Sheperd 



Ce qui a en partie provoqué l'alerte des internautes, c'est la reprise des photos en question par l'association de protection de l'environnement Sea Shepherd France.

Cette dernière a ensuite fait marche arrière, en reconnaissant qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

"Il semblerait qu'il s'agisse en fait d'amas organiques naturels et nous nous excusons d'avoir diffusé une information qui n'était pas conforme à l'exacte réalité" s'excuse l'association. 
 
 

 


Poursuite des opérations antipollution au large 


En mer, les opérations de lutte antipollution coordonnées par la Premar se poursuivaient hier.

" Les observations aériennes réalisées aujourd’hui par un avion de surveillance maritime Falcon 50 de la Marine nationale et par l'avion 102 de la SASEMAR*, ont mis en évidence la  présence d’une nappe d’hydrocarbures localisée à proximité de la zone de naufrage, d’environ 5 km2. Elle se situe toujours à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises" expliquait la préfecture maritime de l'Atlantique. 

En revanche, les deux premières nappes observées après le naufrage du Grande America "n’ont pas été relocalisées ce jour."

Les conditions météorologiques sont toujours très perturbées au large, ce qui complique les opérations de la Premar. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Vincent Rey, Chef de file UDI87, à 6 mois des municipales

Les + Lus