Après une pause mercredi, la mobilisation a repris ce jeudi 19 mai à Limoges mais également à Brive. En Haute-Vienne comme en Corrèze, cette mobilisation serait en hausse. 

Ils sont de nouveau dans la rue : après une journée de mobilisation contre la loi Travail le mardi 17 mai, les opposants au projet étaient de retour à Limoges mais également à Brive ce jeudi matin. Objectif : exiger le retrait de cette loi, malgré la fermeté affichée par François Hollande et Manuel Valls. 

À Limoges, les manifestants étaient de nouveau rassemblés ce jeudi matin au niveau du Carrefour Tourny, avant un défilé dans les rues du centre-ville. Un rassemblement où la mobilisation semblait un peu plus importante que lors du défilé 48 heures plus tôt, avec probablement un peu plus de 1500 personnes présentes. Les manifestants ont ensuite décidé de se rendre à la mi-journée devant le siège de la STCL, où partent les bus de la ville.


En Corrèze, un défilé était prévu à partir de 10h30 dans les rues de Brive. Près de 500 personnes étaient au rendez-vous dans la cité gaillarde, c'est également plus que lors du rassemblement de jeudi dernier. De nouveaux manifestants ont en effet rejoint le mouvement dans une atmosphère paisible.



À noter d'autres rassemblements prévus en fin de semaine en Corrèze, toujours pour contester cette loi Travail : vendredi 20 mai, un rassemblement Nuit Debout est au programme en soirée devant le théâtre de Brive. Une autre mobilisation est prévue également samedi 21 mai à l'École d'Application aux métiers des Travaux Publics d'Égletons dans le cadre de la venue d'Emmanuel Macron. 

Selon les syndicats, le "retrait" reste d'actualité, comme au premier jour de la mobilisation, le 9 mars 2016. Il s'agit de la septième journée de mobilisation en deux mois.