Nouvelle recrue au CSP : l'ailier US Mark Payne

Deuxième recrue du Limoges CSP, l'américain Mark Payne vient de s'engager au CSP pour deux ans. Arrivé en Pro A l'été dernier, le gaucher natif du Texas évolue en Europe depuis son passage en pro à l'été 2011.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Signé par le CCRB la saison dernière, Payne a franchi un palier en devenant le leader de son équipe et un homme fort du championnat.
Car Payne en Pro A c’est 15 points, 5 rebonds et 3 passes de moyenne cette saison avec le CCRB ! Et une constance dans les performances qui a fait de lui un candidat au titre de MVP de la saison (il a fini sur le podium derrière Diot et Moerman).

Régulier en attaque (8 matchs à 20 points et à plus à 57%), fort scoreur près du cercle où il ne gâche pas ses opportunités, le néo limougeaud ne se limite pas à alimenter les compteurs. Polyvalent, créatif, capable d’évoluer sur les trois postes extérieurs, Payne est un rebondeur efficace (4,6 prises par match cette saison) qui régale en plus ses coéquipiers avec encore près de 3 passes décisives de moyenne en 2014/2015. Ajoutez à cela des talents de pickpocket avec plus d’un ballon volé par match (dont une perf’ à huit interceptions contre Rouen cette saison) et vous obtiendrez troisième évaluation de la saison (18.3), derrière Shawn King et Adrien Moerman.

All Star, Mark Payne retrouvera aussi cette saison les compétitions européennes et le plus haut niveau, touché du doigt lors de sa première année sur le vieux continent, avec Malaga en Euroleague (2.6 points en 11 minutes). Il avait rejoint le club andalou après avoir débuté la saison dans l’antichambre de l’ACB avec  les Clinicas Rincon. Après l’Espagne direction la Grèce pour deux saison, à Panionios d’abord puis au PAOK avec lequel il monte en puissance en doublant toutes ces statistiques, tant en ligue grecque qu’en Eurocup, compétition qui l’a littéralement révélé.