50 000 euros d'amende requis contre la société Sallaberry

C'est la réquisition du ministère public du tribunal correctionnel de Bayonne a requis 50 000 euros d'amendes à l'encontre de la société luzienne de travaux publics Sallaberry qui comparaissait pour avoir déposé de facon illégale ses remblais et ses gravats  dans trois communes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les faits se seraient reproduits entre 2012 et 2015. Les trois communes concernées par ces décharges sauvages seraient :  Bidart, Biriatou et  Saint Pee sur Nivelle. Un sujet sensible sur la Côte basque.

Les défenseurs de l'environnement demandent que la loi soit respectée.
Le jugement sera rendu le 7 mars.

Regardez le reportage de René Garat et Fabien Cordier.

C'est la réquisition du ministère public du tribunal correctionnel de Bayonne a requis 50 000 euros d'amendes à l'encontre de la société luzienne de travaux publics Sallaberry qui comparaissait pour avoir déposé de facon illégale ses remblais et ses gravats dans trois communes.